Observer les circulations et analyser les POsitions SOciales Multilocatisées - Centre d'Economie et de Sociologie Rurales Appliquées à l'Agriculture et aux Espaces Ruraux Access content directly
Reports (Contract/Project Report) Year : 2024

Observer les circulations et analyser les POsitions SOciales Multilocatisées

Michaël Bermond
Anaïs Collet
  • Function : Author
  • PersonId : 1112215
Violaine Girard
Maxime Marie
Jean Rivière
Remi Sinthon
  • Function : Author
  • PersonId : 1069702

Abstract

This project is thought of as an empirical and conceptual brick to better understand the infra-national spatialization of the social structure. Our team made up of sociologists, geographers, demographers and economists, using statistical and ethnographic methods, proposes to study the multilocalization of social positions. This must be understood both synchronically, for all people whose movements in the domestic, family, professional or even leisure contexts, are part of various spatial contexts; but also diachronically, through biographies and social experiences sedimented over time, producing multi-sited socializations. In particular, we discuss the trend, still dominant today, to locate individuals or social groups through the prism of a single place at a given time – the address of the main residence on the survey’s date. Our project thus seeks to assess the role played by the multiple and differentiated spatial inclusion of individuals and social groups. This program offers a more dynamic, biographical vision of the effects of place and social stratification, since, if followed, the same person aggregates various spatial and social experiences that can coexist, in the same place, or in different places. We set ourselves four objectives. The first will be to propose a new social geography of France not based on the rural-urban gradient but on the social morphology of space, distinguishing territories according to their socio-professional composition in particular. We hope to identify sociologically close territories beyond their classification according to the rural-urban gradient. The second will be to specify the circulations of different social groups. We expect to identify circuits in space linking socially homologous rural and urban points. We will also be interested in individual circulations which, by their heterogeneity, stand out from these collective circuits. The third objective will lead us to grasp the effects on the socialization and social positioning of these individual movements on the members of the different social groups involved. To do this, we will introduce the notion of space of circulation accumulating in a way all the social positions held in different places of a person. It is assumed that these experiences generally combine homologous social positions but that they can all add up to be diversified. Finally, the last objective, we will try to grasp the effects of these mobilities on localized relations in the places where social groups with diverse social experiences meet, describing social conflicts but also social relations in terms of class alliance.
Ce projet se pense comme une brique empirique et conceptuelle pour mieux appréhender la spatialisation infra-nationale de la structure sociale. Notre équipe composée de sociologues, de géographes, de démographes et d’économistes, mobilisant des méthodes statistiques et ethnographiques, se propose d’étudier la multilocalisation des positions sociales. Celle-ci doit s’entendre à la fois synchroniquement, pour toutes les personnes dont les circulations dans le cadre domestique, familial, professionnel, voire du loisir, s’inscrivent dans divers contextes spatiaux ; mais également diachroniquement, à travers des biographies et des expériences sociales sédimentées dans le temps, produisant des socialisations multisituées. Nous questionnons en particulier la tendance, encore dominante aujourd’hui, à localiser les individus ou les groupes au prisme d’un lieu unique à un moment donné – l’adresse de la résidence principale à la date de l’enquête. Notre projet cherche ainsi à évaluer le rôle que joue l’inscription spatiale multiple et différenciée des individus et des groupes sociaux. Ce programme propose une vision plus dynamique, biographique, des effets de lieu et de la stratification sociale, puisque, si on le suit, une même personne agrège des expériences spatiales et sociales variées et peuvent coexister, en un même lieu, des groupes sociaux variés par leurs trajectoires sociales et par les autres lieux qu’ils investissent. On se fixe quatre objectifs. Le premier sera de proposer une nouvelle géographe sociale de la France non fondée sur le gradient rural-urbain mais sur la morphologie sociale de l’espace, distinguant des territoires selon leur composition socio-professionnelle notamment. Nous espérons identifier des territoires sociologiquement proches par-delà leur classification selon le gradient rural urbain. Le second sera de préciser les circulations propres aux différents groupes sociaux. Nous nous attendons à identifier dans l’espace des circuits reliant des points ruraux et urbains socialement homologues, identifiants des circuits de classes supérieurs, et des circuits de classes populaires par exemple, étendant les processus de ségrégation spatiale bien au-delà de la grande ville, vers les lieux de destination, mais aussi dans la circulation. Nous nous intéresserons également aux circulations individuelles qui par leur hétérogénéité se démarquent de ces circuits collectifs. Le troisième objectif nous portera à saisir les effets sur la socialisation et le positionnement social de ces circulations individuelles sur les membres des différents groupes sociaux impliqués. Pour ce faire, nous introduirons la notion d’espace de circulation cumulant en quelque sorte l’ensemble des positions sociales tenues dans différents lieux d’une personne. On suppose que ces expériences cumulent généralement des positions sociales homologues mais qu’elles peuvent tout ajutant se révéler diversifiées. Enfin, dernier objectif, nous tenterons de saisir les effets de ces mobilités sur les rapports localisés dans les lieux où se retrouvent des groupes sociaux aux expériences sociales diverses, décrivant les conflits sociaux mais aussi les rapports sociaux en termes d’alliance de classe.
Fichier principal
Vignette du fichier
OPOSOM Projet scientifique.pdf (274.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04605055 , version 1 (07-06-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04605055 , version 1

Cite

Gilles Laferté, Jean-Sauveur Ay, Michaël Bermond, Anaïs Collet, Abdoul Diallo, et al.. Observer les circulations et analyser les POsitions SOciales Multilocatisées. INRAE. 2024. ⟨hal-04605055⟩
30 View
7 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More