Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Dénitrification dans les installations bioactives de stockage de déchets non dangereux

Résumé : 52% des 46 Mt de déchets ménagers et assimilés produits annuellement en France sont éliminés par stockage. La stabilisation des massifs de déchets ménagers ainsi générés constitue aujourd'hui un enjeu environnemental majeur. La tendance actuelle est de tenter d'exprimer de façon accélérée le potentiel polluant des déchets en augmentant leur teneur en eau par le biais de techniques de recirculation de lixiviats : c'est le concept d'installations de stockage bioactives. Toutefois, les lixiviats réinjectés contiennent des concentrations importantes d'azote ammoniacal qui risque de s'accumuler dans le système. Il parait donc judicieux de nitrifier les lixiviats avant recirculation et d'induire une réaction de dénitrification dans le massif de déchet afin d'éliminer l'azote du système.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02588212
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : vendredi 15 mai 2020 - 12:34:59
Dernière modification le : samedi 16 mai 2020 - 02:37:32

Identifiants

  • HAL Id : hal-02588212, version 1
  • IRSTEA : PUB00020144

Collections

Citation

T. Bouchez, J.M. Audic, C. Duquennoi, N. Mailly, L. Mazeas, et al.. Dénitrification dans les installations bioactives de stockage de déchets non dangereux. Colloque Serge Winogradsky, Colombes, 12 octobre 2006, 2006, pp.3. ⟨hal-02588212⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10