Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

RESINE (Représentations Sociales et Intérêts écologiques de la NEcromasse) - Quelques résultats

Résumé : Le bois mort est un facteur clé pour la biodiversité forestière, retenu au titre des indicateurs de gestion durable des forêts. Un des objectifs du projet RESINE était d'améliorer les connaissances susceptibles de valider ou d'améliorer la définition des indicateurs et les pratiques de gestion forestière durable. Le projet RESINE visait ainsi, entre autres, à évaluer, dans un cadre pluridisciplinaire, la relation entre différents descripteurs du bois mort (volume, qualité, diversité de types) à différentes échelles spatiales (pièce, peuplement, paysage) et la biodiversité saproxylique. Une approche similaire a été conduite sur deux régions forestières concernant 2 essences d'importance économique majeure : la forêt de pin maritime des Landes de Gascogne, et la chênaie de plaine de Rambouillet. Notre approche livre un lot de résultats plutôt contrastés, qui souligne la difficulté de généraliser des indicateurs simples sur les relations entre variables mésologiques et biodiversité et des normes sylvicoles universelles pour dépasser la seule recommandation d'ordre qualitatif. Dans notre étude, la relation entre volume de ressource et biodiversité est bien moins significative dans la chênaie gérée de Rambouillet que dans les plantations de pin des Landes, et dans la chênaie claire à molinie et fougère aigle que dans la chênaie-charmaie à Rambouillet. Dans les Landes, la quantité de bois mort dans le paysage n'a pas d'effet significatif sur la composition ou sur la richesse spécifique des assemblages de Coléoptères saproxyliques. En chênaie à Rambouillet, la densité périphérique de réserves biologiques (un indicateur paysager indirect du volume de bois mort, notamment en raison des forts volumes de bois mort maintenus dans les réserves après la tempête de 1999) a un effet positif et significatif sur la richesse saproxylique locale. Cet effet est plus fort que celui du volume local et maximal à l'échelle de 800m (200 ha). La qualité des pièces de bois influence significativement la richesse et la composition des assemblages de Coléoptères et de Champignons saproxyliques. Sur chêne et pin, les 4 facteurs décrivant les pièces de bois mort étudiées (type, strate, diamètre, décomposition) expliquent une fraction importante de la variance. L'intérêt de certains types de bois mort pour la conservation de la biodiversité est confirmé mais partiellement différent dans le chêne et le pin. Le maintien de bois mort pour contribuer à entretenir un réservoir de prédateurs auxiliaires et aider à juguler les pullulations de ravageurs n'est pas tangible dans nos données. La divergence des résultats observés entre Landes et Rambouillet, et entre les 2 stations en chênaie rambolitaine, renforce l'intérêt de reproduire la double mesure de nécromasse et de biodiversité sur des gradients géographiques et forestiers plus larges ou des gradients ciblés.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02592240
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : vendredi 15 mai 2020 - 16:00:53
Dernière modification le : mardi 15 septembre 2020 - 16:22:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-02592240, version 1
  • IRSTEA : PUB00027060

Collections

Citation

Christophe Bouget. RESINE (Représentations Sociales et Intérêts écologiques de la NEcromasse) - Quelques résultats. 4e congrès des entomologistes forestiers francophones, Oct 2009, Semur-en-Auxois, France. pp.24. ⟨hal-02592240⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12