Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le bois mort comme indicateur de la biodiversité des forêts

Résumé : La forêt est à la croisée d'enjeux environnementaux parfois contradictoires (biomasse comme énergie renouvelable de substitution, séquestration du CO2, conservation de la biodiversité forestière). De plus la connaissance de l'état et de la vulnérabilité de la biodiversité forestière est parée de nombreuses inconnues. Les indicateurs de biodiversité constituent des outils de diagnostic et de communication, facilitant l'évaluation et le suivi de la biodiversité, et peuvent représenter un instrument de pilotage. Le bois mort et les peuplements âgés sont un compartiment forestier particulièrement chargé d'enjeux et peuvent être qualifiés de maillon faible des forêts exploitées. Les indicateurs de la biodiversité liée au bois mort (dite saproxylique) sont directs (espèces ou groupes d'espèces) ou indirects (variable environnementale clé). La complexité des données directes (hyperdiversité des groupes taxinomiques vs coût de l'expertise disponible) implique la recherche d'indicateurs simplifiés mais représentatifs. Le volume de bois mort est un traditionnel indicateur indirect de la biodiversité saproxylique, et d'ailleurs un des indicateurs nationaux et communautaires officiels de biodiversité et de gestion durable. Mais sa validité écologique est discutable. Des pistes d'amélioration sont discutées pour les deux types d'indicateurs.
Mots-clés : SAPROXYLIQUE
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02593825
Contributor : Migration Irstea Publications <>
Submitted on : Friday, May 15, 2020 - 5:40:40 PM
Last modification on : Tuesday, February 16, 2021 - 12:08:59 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02593825, version 1
  • IRSTEA : PUB00029778

Citation

Christophe Bouget. Le bois mort comme indicateur de la biodiversité des forêts. Conférence de Presse "Biodiversité", Sep 2010, Paris, France. pp.8. ⟨hal-02593825⟩

Share

Metrics

Record views

17