Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Intégration des approches métagénomiques dans l'étude de la diversité des coléoptères saproxyliques : progrès et perspectives

Résumé : Les coléoptères saproxyliques – associés au bois mort ou à d’autres insectes, champignons et microorganismes qui le décomposent – jouent un rôle majeur dans les cycles biogéochimiques des écosystèmes forestiers. Ils sont les agents d’importants services écosystémiques et sont régulièrement utilisés comme indicateurs biologiques. Sur le seul territoire français, où le présent projet est réalisé, ces insectes comptent environ 2500 espèces réparties dans 71 familles. Pour le suivi à large échelle des communautés de ces insectes, une telle diversité représente un véritable défi en termes de tri et d’identification du matériel collecté. Un seul piège d’interception, tel qu’utilisé classiquement, peut en effet produire plusieurs centaines et même des milliers d’individus. Dans le cadre du projet PASSIFOR, nous développons une approche de « métabarcoding ADN» mettant à profit les capacités analytiques des NGS (Nouvelles Générations de Séquenceurs) pour faciliter et améliorer le suivi de la diversité des coléoptères saproxyliques en tant qu’indicateurs. Notre étude utilise la technologie Illumina ® Mi-Seq pour documenter la diversité spécifique d’échantillons totaux (« soupes d’individus ») résultant de pièges d’interception. Différentes conditions expérimentales sont testées pour étudier leur impact sur l’efficacité de notre approche, notamment l’effet de la richesse totale de l’échantillon, de l’abondance et de la biomasse relative des espèces, ou encore des méthodes de collecte et de préservation des échantillons. L’identification moléculaire des espèces est rendue possible par l’utilisation de bases de données publiques existantes et par la construction d’une nouvelle librairie de référence associant les séquences de codes-barres ADN et les identifications taxinomiques d’experts pour environ 580 espèces européennes (855 spécimens échantillonnés dans 47 familles). Nos résultats préliminaires montrent le potentiel de cette approche pour identifier avec précision les coléoptères saproxyliques à partir d’échantillons totaux. Applicable à large échelle, cette approche ouvre de nouvelles perspectives de recherche utilisant ces insectes comme indicateurs forestiers.
keyword : CODES BARRES ADN
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02598973
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : samedi 16 mai 2020 - 01:10:07
Dernière modification le : mardi 15 septembre 2020 - 16:22:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-02598973, version 1
  • IRSTEA : PUB00039348

Collections

Citation

Rodolphe Rougerie, Christophe Bouget, Carlos Lopez Vaamonde. Intégration des approches métagénomiques dans l'étude de la diversité des coléoptères saproxyliques : progrès et perspectives. 7e congrès du Groupe des Entomologistes Forestiers Francophones, Oct 2013, Brens, France. pp.35. ⟨hal-02598973⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12