Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Rapport

Mise au point de descripteurs du risque de contamination des eaux de surface par les phytosanitaires à l'échelle du bassin versant. Prise en compte des dimensions spatiales et temporelles. Appui à l'évaluation et à la gestion du risque (MIRIPHYQUE)

Résumé : Ce projet a conduit à l’élaboration d’une méthode d’évaluation du potentiel de contamination des eaux de surface par les produits phytosanitaires à l’échelle du petit bassin versant (BV), qui inclut les dimensions spatiales et temporelles. L’idée centrale est d’agréger à l’échelle du BV les flux de phytosanitaires modélisés à l’échelle de la parcelle, en intégrant l’influence des éléments du paysage (routes, fossés, talus, zones tampons) sur les flux transférés, pour aboutir à des descripteurs statistiques du risque de contamination à l’exutoire. De plus, les éléments qui composent le BV sont chacun assimilés à un élément « type » en fonction de ses caractéristiques (sol, pente, occupation du sol, pratiques culturales ….) ce qui permet de limiter le nombre de simulations à l’échelle locale et de faciliter le passage ultérieur à l’échelle d’un plus grand bassin versant (quelques dizaines de km²). Une telle approche permet de valoriser la connaissance que l’on a des processus régissant le devenir des pesticides à l’échelle de la parcelle ou au sein des éléments du paysage sans avoir la complexité d’un modèle « complet » de transfert de pesticides à l’échelle du bassin versant. Les travaux ont été menés sur deux petits BV où les données sont nombreuses mais de qualité variable. Ils ont permis de mettre en évidence la nécessité de paramétrer soigneusement le modèle MACRO, utilisé à l’échelle de la parcelle, si possible à partir de données acquises localement. Un outil permettant de simuler un grand nombre de simulations a été élaboré, et a permis d’étudier les facteurs déterminant les transferts pour chaque situation dans MACRO. Une méthode de découpage du BV en éléments homogènes, surfaciques ou linéaires, et d’identification des connexions hydrologiques entre ces éléments a été développée. Elle permet d’identifier les parcelles connectées ou au contraire isolées du réseau hydrographique, et donc un premier diagnostic de vulnérabilité à l’échelle du BV. Enfin, une méthode d’agrégation à l’échelle du BV des flux simulés à l’échelle locale a été élaborée, et une méthode d’analyse des résultats, basée sur les entrepôts de données, développée. La méthode d’agrégation reste à valider et appliquer sur un panel de scénarios, mais elle permettra à terme de mieux qualifier le risque de contamination à l’échelle du bassin versant et d’identifier les zones du bassin ou les configurations les plus problématiques.
Type de document :
Rapport
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [71 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inrae.fr/hal-02601386
Déposant : Migration Irstea Publications <>
Soumis le : samedi 16 mai 2020 - 06:37:08
Dernière modification le : vendredi 23 octobre 2020 - 16:58:17

Fichier

pub00044406.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02601386, version 1
  • IRSTEA : PUB00044406

Citation

Nadia Carluer, Véronique Gouy, C. Lauvernet, G. Le Hénaff, G. Molla, et al.. Mise au point de descripteurs du risque de contamination des eaux de surface par les phytosanitaires à l'échelle du bassin versant. Prise en compte des dimensions spatiales et temporelles. Appui à l'évaluation et à la gestion du risque (MIRIPHYQUE). irstea. 2014, pp.56. ⟨hal-02601386⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13

Téléchargements de fichiers

18