Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Peut-on gérer la flore adventice sans recours aux herbicides de synthèse dans les systèmes de cultures amazoniens ? Sensibilisation aux apports et intérêts des principes agroécologiques

Résumé : Comme partout dans le monde, les agriculteurs doivent garantir leur revenu et produire des aliments ou des services dans le respect de l’environnement et de la santé des consommateurs, tout en recherchant les conditions optimales pour la culture. De manière singulière, le contrôle des adventices dans les régions tropicales constitue une contrainte majeure pour les productions végétales et mobilise toute l’attention des exploitants. Les conditions climatiques humides et chaudes permettent un développement des adventices tout au long de l’année, alors que le nombre de jours disponibles à leur éradication est limitant (pluies, vent, sol gorgé d’eau…). La nature et l’environnement diversifié des bordures de parcelles, souvent de petite taille et jouxtant la forêt, contribuent également au maintien d’un stock semencier et au retour rapide des adventices. Dans un contexte de réduction, voire de suppression des herbicides chimiques de synthèse (Loi Ecophyto), des alternatives agroécologiques visant au contrôle des adventices fondées sur : - Le contrôle lumineux (paillage vivant ou mort), - Le contrôle biologique (pâturage), (allélopathie), même chimique font désormais partie du panel de solutions techniques mobilisables en cultures tropicales. A l’échelle des systèmes de culture, le choix de succession des cultures de rente, combiné à la maîtrise des jachères offrent par ailleurs des possibilités de contrôle de la pression des adventices. Il existe, pour ce faire, une grande variété de plantes de service qui peuvent être cultivées dans les jachères ou en association avec les cultures de rente. L’objectif de cet article est de proposer aux agriculteurs un ensemble de principes agroécologiques à raisonner et à combiner pour une mise en application optimale dans leurs systèmes de culture, en lien avec leur contexte environnemental et sociotechnique. Il n’existe pas en effet une gestion de l’enherbement, mais des gestions d’enherbements que nous essayerons d’examiner à partir de différents exemples de Guyane et de Guadeloupe.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inrae.fr/hal-02619923
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : lundi 25 mai 2020 - 21:03:33
Dernière modification le : mercredi 10 février 2021 - 16:02:06

Fichiers

ASCL_2018_Tournebize_InnovAgro...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

Citation

Régis Tournebize, Youri Uneau, Jean-Christophe Roggy. Peut-on gérer la flore adventice sans recours aux herbicides de synthèse dans les systèmes de cultures amazoniens ? Sensibilisation aux apports et intérêts des principes agroécologiques. Innovations Agronomiques, INRAE, 2018, 64, pp.11-18. ⟨10.15454/1.540799491691693E12⟩. ⟨hal-02619923⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

398

Téléchargements de fichiers

44