Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Efficacité dans la production céréalière : une approche non paramétrique

Résumé : La détermination de la taille minimale efficace d'une unité de production joue un rôle crucial dans l'étude de la concentration d'un secteur productif. Cet article propose d'utiliser le cadre d'analyse développé par Baumol, Panzar et Willig (1982), en vue de mesurer, via l'estimation des économies d'échelle, la taille minimale efficace d'une telle unité. Le recouvrement des économies d'échelle y est réalisé en utilisant la technique non paramétrique appelée méthode du noyau de convolution afin d'estimer une fonction de coût multiproduit et ses dérivées partielles par rapport aux prix des inputs. Cette approche est illustrée à partir d'un échantillon d'exploitations céréalières françaises en 1986. Celles-ci sont ainsi en majorité caractérisées par des économies d'échelle croissantes. Ce résultat suggère qu'en moyenne ces exploitations ont une taille insuffisante. De plus, leur nombre apparaît trop élevé par rapport à celui correspondant à une structure efficace du secteur pour la production totale observée. Ces résultats semblent corroborer la tendance observée vers une plus grande concentration dans la production céréalière.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02713036
Contributor : Migration Prodinra <>
Submitted on : Monday, June 1, 2020 - 6:37:10 PM
Last modification on : Tuesday, July 7, 2020 - 10:44:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02713036, version 1
  • PRODINRA : 154303

Collections

Citation

I. Perrigne, Michel Simioni. Efficacité dans la production céréalière : une approche non paramétrique. Cahiers d'économie et sociologie rurales, 1994, pp.106-124. ⟨hal-02713036⟩

Share

Metrics

Record views

8