Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Développement d’un modèle porcin d’infection intra-osseuse à Staphylococcus aureus suite à la pose chirurgicale d’implants en titane

Résumé : Les infections relatives à la pose d’implant en chirurgie humaine sont des affections cliniques sérieuses engendrant un taux de mortalité élevé. Le traitement de ces infections requiert de façon quasi systématique l’association d’un traitement antibiotique de longue durée et d’un traitement chirurgical concomitant, le remplacement de l’implant. Cependant, les protocoles de traitement antibiotique standards présentent une faible efficacité pour ce genre d’infection et l’intervention chirurgicale est souvent complexe. Ces pratiques représentent un risque élevé pour le patient et un coût non négligeable pour la société. Il est nécessaire de trouver des solutions alternatives, comme par exemple, d’utiliser un traitement de surface sur titane permettant de délivrer des antibiotiques localement seulement en cas d’infection. Pour répondre à cet objectif, il est donc indispensable de développer un modèle animal de pose chirurgicale d’implants en titane avec infection osseuse. L’objectif de cette étude est de développer un modèle chirurgical de pose d’implants au niveau du tibia chez le porc associé à une infection intra-osseuse à Staphylococcus aureus concomitante. Nous avons défini la taille et la forme des implants en titane (cylindres de 4 et 8 mm de longueur pour 4 mm de diamètre) à utiliser. L’intervention chirurgicale d’ostéotomie partielle double et bilatérale du tibia porcin a été validée. En parallèle et afin d’induire une infection locale osseuse, nous avons testé deux souches de S. aureus : ATCC 25923 et SAHOS (isolat clinique osseux humain fourni par le CNR de Lyon) à deux concentrations différentes (102 CFU et 106 CFU). Les résultats cliniques et mes analyses bactériologiques ont permis de sélectionner la souche de S. aureus SAHOS pour induire une infection osseuse locale aux deux concentrations testées que la souche ATCC. Dans les deux cas, une inflammation et une infection de la zone osseuse d’implantation sont observées des 7 jours post-infection, grâce au suivi clinique et à l’imagerie médicale (IRM) de la zone d’implantation et confirmer par l’augmentation des cytokines inflammatoires (CRP, IL-6 et TNFa). Ce modèle porcin est donc valide et ouvre la possibilité de tester l’efficacité thérapeutique d’implants biomédicaux contre les infections intra-osseuses postopératoires aigues ou chroniques, en vue d’une utilisation humaine.
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02735716
Contributor : Migration Prodinra Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, June 2, 2020 - 4:25:46 PM
Last modification on : Wednesday, August 11, 2021 - 11:22:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02735716, version 1
  • PRODINRA : 494155

Collections

Citation

Mickael Riou, Aurélien Voisin, Nathalie Kasal-Hoc, Céline Barc, Christelle Rossignol, et al.. Développement d’un modèle porcin d’infection intra-osseuse à Staphylococcus aureus suite à la pose chirurgicale d’implants en titane. 15. Congrès National de la Société Française de Microbiologie (SFM), Sep 2019, Paris, France. pp.436, 2019, Microbes - 15e congrès national de la SFM. ⟨hal-02735716⟩

Share

Metrics

Record views

38