Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Etude d’un système de reproduction combinant auto-incompatibilité gamétophytique et asexualité

Résumé : Le maintien des sytèmes d’auto-incompatibilité chez les plantes reste incomplètement compris. Les modèles théoriques prédisent ladisparition ou le maintien des systèmes d’auto-incompatibilité en fonction de l’intensité de la dépression de consanguinité et du nombred’allèles au locus S. Des études antérieures ont exploré le rôle de la reproduction asexuée dans le maintien de l’auto-incompatibilité et ontsuggéré une co-évolution possible entre les deux traits. Cependant, la génétique des espèces auto-incompatibles et partiellement asexuéesest mal comprise et les études antérieures ont omis d’examiner tous les effets possibles de la reproduction asexuée ou ne pouvaient quespéculer sur ses effets. Dans la présente étude, nous avons étudié comment la reproduction asexuée partielle peut affecter la diversitégénétique au locus S et la « fitness » chez les populations auto-incompatibles de petite taille. Un modèle génétique, comprenant notammentun locus S et un locus de viabilité, a été développé pour effectuer des simulations de l’évolution des populations de différentes tailles. Nousavons obtenu les résultats suivants : la dérive génétique combinée avec l’asexualité partielle a entraîné une diminution du nombre d’allèlesau locus S. En outre, un excès d’hétérozygotes a été observé dans la population, provoquant une augmentation du fardeau de mutation. Cetexcès hétérozygotes a été amplifié par le système d’auto-incompatibilité dans les populations de petit taille. Nos résultats suggèrent que lesrecherches futures sur le rôle de l’asexualité pour le maintien de l’auto-incompatibilité devront prendre en compte la « fitness » à l’échelle dugénome entier (fardeau de mutation généré par l’asexualité, l’auto-incompatibilité et la dérive). Enfin les comparaisons de fitness que nousavons effectué suggèrent que le maintien de l’auto-incompatibilité dans ces populations pourrait ne pas être indépendant du maintien dusexe lui-même.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02757819
Contributor : Migration Prodinra Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, June 4, 2020 - 2:30:29 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:34:54 PM
Long-term archiving on: : Friday, December 4, 2020 - 5:21:05 PM

File

Publis010-cbgp-081_Navascuè...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02757819, version 1
  • PRODINRA : 185116

Citation

Miguel Navascués, Solenn Stoeckel, Stéphanie Mariette. Etude d’un système de reproduction combinant auto-incompatibilité gamétophytique et asexualité. Ecologie 2010, Sep 2010, Montpellier, France. 251 p., 2010, Proceedings of Ecologie 2010, Colloque national d’écologie scientifique. ⟨hal-02757819⟩

Share

Metrics

Record views

47

Files downloads

32