Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Interactions arbres-culture en système agroforestier

Résumé : Les résultats des expérimentations menées depuis 10 ans sur des parcelles agroforestières de la région méditerranéenne constituent des données fondamentales pour la paramétrisation et la validation des modèles puisqu'elles recouvrent pratiquement la totalité du cycle des arbres pour les peupliers et le tiers de ce cycle pour les noyers. Il apparait que dans les parcelles où se sont déroulées ces expérimentations, la présence d'une nappe d'eau souterraine accessible aux arbres réduit fortement la compétition pour I'eau. Dès lors, la croissance des arbres n'est pas affectée, voire elle est stimulée par le système de culture agroforestier. Les causes de cette amélioration de la croissance peuvent être multiples: travail du sol, meilleure pénétration de I'eau, apport d'azote, ... d'autre part, les arbres adaptent leur système racinaire à la présence de la culture en favorisant la croissance en profondeur alors que dans les plantations forestières, I'enracinement reste plus superficiel. Ils résistent donc mieux aux sécheresses en puisant pratiquement tout le temps I'eau dans la nappe et ne souffrent pas de la présence d'une culture d'hiver. Dans ces mêmes parcelles, l'influence de I'arbre sur la culture semble être essentiellement Iiée à la réduction du rayonnement transmis à la culture sous le couvert des arbres. En effet, selon I'orientation des Iignes d'arbres et la phénologie comparée des arbres et des cultures, le rendement de la culture est plus ou moins affecté par la présence des arbres. La hauteur d'élagage des arbres, quand ceux-ci sont adultes, influence aussi le rendement de la culture intercalaire. Malgré tout, la productivité de ces parcelles est bien plus élevée que celle de parcelles de même surface plantées en monoculture ou en forêt : le gain est de 30 à 60 % selon les prévisions du modèle HisAFe. La mise en place de plantations agroforestières nécessite de raisonner la densité des arbres en fonction des objectifs de production de chaque composante du système. Lorsque cela est possible, les lignes d'arbres doivent être implantées Nord-Sud. Enfin, I'élagage des arbres est particulièrement important pour la production de bois de qualité et pour le maintien d'un rendement satisfaisant des cultures. L'obtention de résultats de ce type dans d'autres conditions pédo-climatiques, en particulier sans nappe alluviale, sera possible grâce à I'utilisation du modèle HisAFe. Ce modèle permettra aussi la réalisation d'expérimentations virtuelles avec d'autres espèces d'arbres et d'autres types de cultures.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02758060
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : jeudi 4 juin 2020 - 03:02:16
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-02758060, version 1
  • PRODINRA : 21785

Collections

Citation

Lydie Dufour, Jean-Francois Bourdoncle, Christian Dupraz. Interactions arbres-culture en système agroforestier. Colloque du GEA, May 2006, Montpellier, France. ⟨hal-02758060⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10