Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

L'homme est-il un animal dénaturé ou un animal plus évolué que les autres ?

Résumé : L'humanisme au sens moderne définit toujours l'Homme par rapport à l'animal, situant toujours l'Homme "au-dessus" car il possède des facultés qui font défaut aux animaux (langage, raison...). Cette idée a amené à considérer que la part animale de l'Homme correspondait à ce qu'il y avait de moins bon en lui, d'où le mot "bêtise" par exemple, qui rapproche stupidité et animalité. Or, comme l'Homme se considère comme supérieur à l'animal, plus évolué, il s'attribue par conséquent le droit de décider du sort des animaux. En fait, d'un point de vue éthique, c'est sur la capacité des êtres vivants à ressentir la douleur qu'il faut se fonder pour établir les bases d'un "droit naturel", et non sur leur capacité à réfléchir et à raisonner.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02758956
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : jeudi 4 juin 2020 - 04:12:55
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-02758956, version 1
  • PRODINRA : 150195

Collections

Citation

Florence Burgat. L'homme est-il un animal dénaturé ou un animal plus évolué que les autres ?. Colloque : Que signifie aujourd'hui le mot humanisme ?, 2002, Paris, France. ⟨hal-02758956⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

3