Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Mythe et persistance de limites infra-nationales : un village ardéchois entre plaine et montagne

Résumé : A l'heure du sans frontière, la mise en place de limites infra-nationales sert à la création de produits et/ou de territoires en s'appuyant sur l'imaginaire (cas de Monpezat sous Bauzon en Ardèche) ou en utilisant le passé (cas de la Savoie). Rapport entre le haut et le bas, construction d'un haut sont des faits emblématiques qui traversent l'Ardèche. Dans le cas ardéchois, la création, relativement récente de limite entre haut et bas, permet de mettre en scène le haut et de favoriser la construction d'un "produit" (la montagne). En Savoie, la renaissance de limites que le temps semblait avoir effacé et les marqueurs qui l'accompagnent visent à légitimer un territoire. Dans les situations présentées ici, ces limites récentes ou renaissantes ne résultant pas de rapports sociaux nouveaux internes à ces territoires tendent à cristalliser l'altérité.
Mots-clés : PASSE
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02760271
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : jeudi 4 juin 2020 - 04:59:51
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-02760271, version 1
  • PRODINRA : 218

Collections

Citation

Gisèle Vianey. Mythe et persistance de limites infra-nationales : un village ardéchois entre plaine et montagne. 125. Congrès national : L'Europe, un espace modelé par les hommes, Apr 2000, Lille, France. ⟨hal-02760271⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

7