Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Au-delà de l'harmonisation statistique, la pluriactivité et la diversité des statuts professionnels. Questions à partir du cas français

Résumé : Depuis plusieurs années l'Union européenne (UE) affiche la volonté d'encourager dans certaines situations les membres des ménages agricoles à combiner des activités professionnelles diverses. Un regain d'intérêt pour la pluriactivité est également perceptible dans d'autres secteurs. Dans le monde rural en particulier, on espère compenser les effets négatifs de la faible densité de population par une valorisation de la polyvalence des individus et des ménages. Mais la combinaison d'activités professionnelles pose le problème du statut professionnel des intéressés, en termes d'identité professionnelle et, pour certains, d'insertion dans un régime de protection sociale. La pluriactivité ne peut donc être analysée comme un simple redéploiement du facteur travail. Elle renvoie à des dynamiques sociales profondément ancrées dans l'histoire de chaque pays. Si la statistique agricole européenne atteste de l'existence d'un effectif significatif de personnes combinant activité agricole et autre(s) activité(s) rémunératrice(s) dans toutes les agricultures de l'UE, elle ne renseigne pas sur leurs statuts professionnels. Au contraire, parce qu'elle suppose la construction de catégories communes, l'harmonisation statistique nécessaire à la comparaison des structures agricoles peut donner une illusion d'homogénéité. A partir de l'exemple français, nous montrerons la diversité des statuts professionnels dont relèvent les individus répertoriés comme pluriactifs du point de vue de la statistique agricole. Cette hétérogénéité n'est pas propre à l'agriculture et l'analyse doit être élargie aux autres activités, mais elle repose dans ce secteur sur une définition particulière. Par ailleurs, dans un contexte de chômage persistant, la multiplication de formes d'emploi précaires, la combinaison des revenus du travail et des revenus d'assistance, l'émergence d'activités peu insérées dans le marché nous invitent à réexaminer la question des frontières entre "activité" et "inactivité". Enfin, bien que la pluriactivité soit de plus en plus mise en avant, elle reste marginalisée par rapports aux modèles dominants d'emploi et son statut demeure ambigu. La situation décrite est propre à un système national particulier. Mais ce constat ne doit pas conduire à sous-estimer l'importance du phénomène. Au contraire, il invite à approfondir la comparaison des formes réelles d'activité, de leurs définitions et des conceptions qui les sous-tendent, dans l'ensemble des pays de l'UE.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02760644
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : jeudi 4 juin 2020 - 05:13:54
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-02760644, version 1
  • PRODINRA : 450

Collections

Citation

Catherine Laurent, M.F. Mouriaux. Au-delà de l'harmonisation statistique, la pluriactivité et la diversité des statuts professionnels. Questions à partir du cas français. 19. Congress of the ESRS, Sep 2001, Dijon, France. ⟨hal-02760644⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6