Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Cohérence interne et externe d'une politique nationale de libéralisation économique : le cas de l'Algérie

Résumé : Avec le programme d'ajustement structurel et l'adhésion à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), la libéralisation s'est appliquée en Algérie. Actuellement, il n'existe plus de contingentement des importations de produits agricoles ou d'intrants pour l'agriculture, ni de discrimination entre les opérateurs pour commercer ou pour avoir accès aux devises, les seuls critères requis étant les "conditions de banque". Les droits de douane ont été simplifiés et resserrés. La concurrence encore faible sur les filières n'assure pas une bonne transmission de l'effet d'une baisse des droits de douane. Le cas algérien montre que l'ouverture commerciale internationale ne peut pas être efficace par le seul désarmement douanier, mais qu'il doit y avoir une cohérence dans les processus de libéralisation externes et internes, impliquant notamment le recul de l'Etat dans le secteur productif et bancaire, ainsi qu'un développement de la concurrence dans un environnement réglementaire adéquat.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02769987
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : jeudi 4 juin 2020 - 11:29:14
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-02769987, version 1
  • PRODINRA : 151977

Collections

Citation

M. Labonne. Cohérence interne et externe d'une politique nationale de libéralisation économique : le cas de l'Algérie. Colloque : Mondialisation et géostratégies agroalimentaires, Dec 1997, Montpellier, France. ⟨hal-02769987⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

5