Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Systemic externalities at the catchement scale : consequences for the design of water right markets

Résumé : Dans l'article, les auteurs posent la question de l'échelle optimale des marchés d'eau lorsque les considérations d'efficacité allocative se heurtent à des considérations environnementales et sociales. Les droits échangeables et la tarification différenciée sont traditionnellement proposés par les économistes de l'environnement afin de gérer les externalités. Face à des externalités en cascade, comme c'est le cas dans le contexte de la salinité d'irrigation, l'application du principe de Tinbergen "un objectif, un instrument" se traduirait par mettre en place un système de marchés découplés, un pour les droits de diversion, et un pour des droits sur les eaux de drainage. L'approche qu'ils proposent est un instrument unique, dit "cap and trade", afin de réguler des externalités interdépendantes. La nappe phréatique située en dessous de la zone irriguée limite la recharge, et, par conséquent, le volume d'eau utilisé localement pour l'irrigation. Dans ce contexte, la capacité assimilative de la nappe apparaît comme l'une des justifications à la restriction des échanges de droits d'eau.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02828549
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 03:04:17
Dernière modification le : mercredi 1 juillet 2020 - 12:38:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-02828549, version 1
  • PRODINRA : 149489

Citation

Sophie Legras, Robert Lifran, . Stockholm International Water Institut,stockholm (swe). Systemic externalities at the catchement scale : consequences for the design of water right markets. 14. World water week, Aug 2004, Stockholm, Sweden. 21 p. ⟨hal-02828549⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10