Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Majority voting in a negotiation process for biodiversity protection

Résumé : On considère un pays en développement détenant le potentiel de conservation de la biodiversité et des pays développés qui bénéficient de cette biodiversité sans pouvoir la produire. A l'équilibre, une augmentation de l'effort de conservation serait néfaste pour le pays en développement, alors que les pays développés et le monde dans son ensemble profiteraient d'une augmentation de biodiversité. Autrement dit, la conservation de la biodiversité est un bien public global. Le problème de négociation est le suivant : comment organiser des transferts compensatoires des pays développés vers les pays en développement afin de produire un niveau de biodiversité proche de l'optimum de Pareto, sachant que : (i) chacun des pays développés est susceptible de se comporter en free-rider et laisser les autres pays contribuer, (ii) il n'existe pas d'autorité supranationale qui détient l'information nécessaire sur le consentement à payer des pays pour produire la biodiversité et qui a le pouvoir d'imposer une règle de transfert socialement efficace ? Le document explore comment et dans quelle mesure la théorie des processus d'allocation des ressources apporte des réponses à ce problème. Il est centré sur les propriétés incitatives des processus de négociation proposées et leur capacité à respecter la contrainte de souveraineté des Etats.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02831553
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 06:14:24
Dernière modification le : mercredi 1 juillet 2020 - 12:38:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-02831553, version 1
  • PRODINRA : 149330

Citation

S. Aulong, Charles Figuieres, Robert Lifran, . University of Cambridge,department of Land Economy,cambridge (gbr), . University College of London,department of Economics,londres (gbr). Majority voting in a negotiation process for biodiversity protection. 6. Annual BIOECON conference : Economics and the analysis of biology and biodiversity, Sep 2004, Cambridge, United Kingdom. 14 p. ⟨hal-02831553⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

11