Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Insertion et durée d'accès au premier emploi des diplômés de l'enseignement supérieur de Tunis

Résumé : Les conditions d'insertion sur le marché du travail de quelques jeunes diplômés de l'enseignement supérieur tunisien sont abordées. Le fonctionnement du système de formation et sa relation avec le marché du travail étant fortement inspirés du système français, peut-on mettre à profit les travaux réalisés en matière d'insertion des jeunes diplômés en France pour approcher la relation Formation/Emploi en Tunisie ? Peut-on, notamment, voir les effets de l'orientation libérale prise par l'économie tunisienne ces dernières années sur le processus d'insertion professionnelle des jeunes ? Les politiques sociales que l'on a connues il y a quelques années, appliquées sur un marché du travail différent, sont-elles à même de résoudre les problèmes rencontrés en Tunisie ? Autant de questions auxquelles ce chapitre tente de répondre sur la base de l'exploitation de trois enquêtes réalisées en 1983, 1991 et 1993 auprès des diplômés de maîtrise. Une approche descriptive tente tout d'abord d'analyser le phénomène en termes de flux. Le désengagement de l'état comme premier employeur des diplômés du supérieur se ressent au travers de la cohorte de diplômés de Maîtrise, mais est à nuancer selon la filière de formation suivie. Par contre, l'utilisation des mesures d'insertion mises en place par le gouvernement (SIVP, stage d'insertion dans la vie professionnelle) est notable (69 % des diplômés de sciences sociales y font appel au premier emploi). On note tout de même au sein de la cohorte des premiers emplois bien ciblés et souvent en adéquation avec la formation suivie. Une approche économétrique par des modèles de durée à risques concurrents permet ensuite d'analyser les durées d'accès à l'emploi de ces jeunes, en considérant concurrents : emploi d'attente ou emploi définitif. Là encore, la spécialité suivie discrimine fortement les durées en faveur des sciences. Mais, la mobilité, l'adéquation à la formation, les moyens de recherche mis en oeuvre, et le milieu familial sont autant de variables qui mettent en évidence l'hétérogénéité des taux de hasard au premier emploi.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02837586
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 11:58:20
Dernière modification le : jeudi 1 octobre 2020 - 11:14:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-02837586, version 1
  • PRODINRA : 151766

Collections

Citation

Eric Cahuzac, J.M. Plassard. Insertion et durée d'accès au premier emploi des diplômés de l'enseignement supérieur de Tunis. Enseignement supérieur et insertion professionnelle en Tunisie, Presses de l'Université des Sciences Sociales, 1998, 2-909628-41-8. ⟨hal-02837586⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

8