Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Croissance et capital public dans une économie d'endettement

Résumé : Les conséquences d'un possible rationnement financier sous la forme d'un taux d'endettement maximal sont étudiées dans le cadre d'un modèle de croissance endogène. Lorsque la contrainte financière est active, le taux de croissance est déterminé par le taux de croissance des fonds propres, par l'autofinancement des entreprises, et limité par les charges d'endettement. Cette limitation de l'investissement privé a des conséquences importantes pour le financement et la taille optimale de l'investissement public. La productivité des entreprises privées est accrue par les infrastructures publiques, soumises à congestion. Ces dernières sont financées par une taxe sur le revenu des entreprises privées. Les auteurs montrent qu'il existe un taux de taxation maximisant la croissance, que la croissance soit limitée par les charges d'endettement ou non.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02848222
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 19:52:21
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-02848222, version 1
  • PRODINRA : 162265

Collections

Citation

B. Amable, J.B. Chatelain. Croissance et capital public dans une économie d'endettement. Colloque : Banques et financement de la croissance, Apr 1994, Lisbonne, Portugal. ⟨hal-02848222⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

7