Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

La vision médiatique

Résumé : Les malaises sociaux n'ont une existence visible que lorsque les médias en parlent, c'est-à-dire lorsqu'ils sont reconnus comme tels par les journalistes. Or, ils ne se réduisent pas aux seuls malaises médiatiquement constitués, ni surtout à l'image qu'en donnent les médias lorsqu'ils les aperçoivent. Il reste que les médias font désormais partie intégrante de la réalité ou, si l'on préfère, produisent des effets de réalité en créant une vision médiatique de la réalité qui contribue à créer la réalité qu'elle prétend décrire. Notamment, les malheurs et les revendications doivent désormais s'exprimer médiatiquement pour espérer avoir une existence publiquement reconnue et être, d'une manière ou d'une autre "pris en compte" par le pouvoir politique. La logique des relations qui se sont instaurées entre les acteurs politiques, les journalistes et les spécialistes de "l'opinion publique" est devenue telle que, politiquement, il est très difficile d'agir en dehors des médias, ou, a fortiori, contre eux.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02852441
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 22:44:02
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-02852441, version 1
  • PRODINRA : 154544

Collections

Citation

Patrick Champagne. La vision médiatique. La misère du monde, Ed. du Seuil, 1993, 2-02-019674-3. ⟨hal-02852441⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

26