Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Porcs lourds : Effets du type génétique, du mode d’élévage et des conditions d’abattage sur le comportement, la physiologie et les qualités des carcasses et des viandes

Résumé : La production de porcs en plein air bénéficie d’une bonne image, mais les qualités sensorielles et technologiques des viandes issues de porcs élevés en plein air sont variables. La qualité de la viande peut être directement influencée par les effets de l’élevage en plein air. Une part de la variabilité pourrait être liée à la réactivité comportementale et physiologique à l’abattage qui influence les qualités des viandes. A l’heure actuelle, nous n’avons que peu de connaissances sur l’adaptabilité des différentes races de porc à l’élevage en extérieur. Le type génétique peut également influencer la réactivité au stress d’abattage ou les caractéristiques morphométriques et par ce biais, les qualités des viandes. Dans cette étude, des porcs de différents types génétiques, élevés à l’intérieur et à l’extérieur ont été abattus à 150 kg. Les résultats montrent que le mode d’élevage influence les réactions comportementales et physiologiques des porcs à des situations d’aversion, y compris le mélange avant l’abattage, et les teneurs en glycogène musculaire au moment de l’abattage. Les jambons secs des porcs élevés en plein air ou de père Duroc sont mieux appréciés, probablement dû au taux élevé de lipides intramusculaires. La conformation et la taille des muscles et de certains os varient peu selon le mode d’élevage et le type génétique mais influencent le métabolisme post-mortem. Ces résultats montrent que l’élevage extérieur peut influencer les qualités des viandes par le biais de la réactivité au stress et des teneurs en glycogène. Les choix du type génétique et du mode d’élevage peuvent améliorer les qualités des jambons secs. L’amélioration génétique de la conformation doit tenir compte des liens entre la conformation et le métabolisme ante et post-mortem afin d’éviter des effets négatifs de l’augmentation de la muscularité sur les qualités des viandes.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02907491
Déposant : Sabine Rossi <>
Soumis le : lundi 27 juillet 2020 - 16:23:58
Dernière modification le : mardi 28 juillet 2020 - 03:17:51

Identifiants

  • HAL Id : hal-02907491, version 1

Collections

Citation

Thierry Astruc, Elisabeth Laville, Monin Gérard, Claudia Terlouw. Porcs lourds : Effets du type génétique, du mode d’élévage et des conditions d’abattage sur le comportement, la physiologie et les qualités des carcasses et des viandes. Options Méditerranéennes : Série A. Séminaires Méditerranéens, 2004, Zaragoza, Spain. pp.183-190. ⟨hal-02907491⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6