Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Mémoire d'étudiant

Évaluation et validation d’un indicateur de pollinisation pour abeilles sauvages dans le vignoble, à partir de la caractérisation de la flore

Résumé : Mon stage a été effectué à l’INRAE de Colmar au sein de l’équipe AGISEM (Agriculture, Biodiversité, Services écosystémiques et évaluation Multicritères) de l’UMR LAE (Laboratoire Agronomie et Environnement). Il a pour objectifs la caractérisation de la flore du vignoble et sa mise en relation avec les pollinisateurs qui y sont observés. L’érosion de la biodiversité au sein des paysages agricoles en générale et dans le vignoble en particulier est une réalité inquiétante en raison d’une agriculture devenue intensive et nécessitant une utilisation importante de produits phytopharmaceutiques. Il est donc important de favoriser la biodiversité dans les paysages agricoles car elle permet d’équilibrer les écosystèmes et de rendre de nombreux services écosystémiques aux cultures. Cette étude a été réalisée sur un « essai Système » en viticulture à Wintzenheim dans le cadre du projet SALSA (Systèmes viticoles agroécologiques mobilisant la résistance variétale et les régulations naturelles). L’étude a pour but de voir l’importance de la caractérisation de la flore en milieu viticole pour la prédiction de la pollinisation, l’importance de l’implantation de couverts végétaux sur les interrangs et l’impact de l’itinéraire technique sur l’installation d’une flore diversifiée. Pour ce faire, nous avons en premier lieu comparé la biodiversité floristique au sein des différentes méthodes de productions et les types d’agricultures mis en place sur l’essai Système. Ensuite nous avons comparé la biodiversité floristique au sein des interrangs enherbés avec celle des interrangs travaillés et cavaillons. Les résultats obtenus démontrent qu’un système de culture dont l’itinéraire technique induit une faible pression sur la végétation, ainsi que la mise en place de couverts végétaux présentent un intérêt en termes d’attraction des pollinisateurs. Les résultats indiquent également que l’itinéraire technique joue un rôle important sur la richesse spécifique, les espèces rencontrées et leur répartition.
Type de document :
Mémoire d'étudiant
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [25 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inrae.fr/hal-02922357
Déposant : Chantal Rabolin <>
Soumis le : mercredi 26 août 2020 - 10:15:54
Dernière modification le : vendredi 18 septembre 2020 - 10:14:03

Fichier

Mémoire Marie Michèle 2020.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-02922357, version 1

Collections

Citation

Marie-Michèle Gbaguidi, Chantal Rabolin-Meinrad. Évaluation et validation d’un indicateur de pollinisation pour abeilles sauvages dans le vignoble, à partir de la caractérisation de la flore. Sciences de l'environnement. 2020. ⟨hal-02922357⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

7

Téléchargements de fichiers

16