Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

BactoTruf

Résumé : Figure : Coupe de T. melanosporum illustrant la présence massive de bactéries (en rouge) à l'intérieur des ascocarpes de truffe (mycélium fongique en bleu). Photographie obtenue par hybridation in situ à l'aide d'un microscope confocal à balayage. Contexte-En se développant sous terre, la truffe est en contact permanent avec un très grand nombre de bactéries, dont certaines sont capables de coloniser la surface et les tissus internes du carpophore de la truffe. Les truffes abriteraient ainsi des communautés bactériennes extrêmement denses et complexes-jusqu'à 100 millions de bactéries par gramme de truffe. Les groupes bactériens colonisant la surface des truffes changent au cours du processus de maturation, suggérant des interactions fortes entre les bactéries et la truffe. Comment expliquer ces phénomènes de sélection ? Ces bactéries sont-elles de simples opportunistes qui se nourrissent de la truffe ou bien coopèrent-elles avec le champignon et participent-elles à son développement, en améliorant par exemple sa nutrition ? Objectifs
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02950673
Contributor : Aurélie Deveau <>
Submitted on : Monday, September 28, 2020 - 11:13:56 AM
Last modification on : Thursday, March 4, 2021 - 9:38:04 AM
Long-term archiving on: : Thursday, December 3, 2020 - 7:34:56 PM

File

BACTOTRUF_FR.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02950673, version 1

Collections

Citation

Aurélie Deveau. BactoTruf. INRAE. 2014. ⟨hal-02950673⟩

Share

Metrics

Record views

25

Files downloads

21