Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

La production des vaches laitières Maraîchines

Abstract : La race bovine Maraîchine est une race mixte lait-viande à petit effectif. Cette race intéresse les éleveurs pour ces aptitudes avérées : facilité de vêlage, capacité laitière, adaptation à un milieu difficile. Du fait du peu de données existantes sur l’aptitude laitière de la race, l’unité expérimentale Inrae de Saint-Laurent-de-la-Prée a mis en place un protocole de contrôle laitier sur 20 vaches en vêlage d’automne de son troupeau pendant 5 mois du 23 octobre 2019 au 12 mars 2020. Ce contrôle a été réalisé une fois par semaine. Il consiste à peser les veaux avant et après les tétées du matin et du soir. Il permet d’évaluer la production laitière des vaches Maraîchines et la croissance des veaux associées. En parallèle des pesées des veaux, les vaches ont été pesée une fois par mois et on a noté leur état corporel. En moyenne, nous avons trouvé que les vaches de Saint-Laurent-de-la-Prée produisent 8,1 kg par jour sur les 6 premiers mois du veau, ce qui est équivalent à la production observée pour des vaches Salers et plus élevée que celle mesurée pour les charolaise ou les limousines. Nous avons constaté une chute de la production à partir de la 20ème semaine après vêlage : la production est passée de 8,4 kg/j en moyenne. Nous avons constaté une légère différence de production entre les vaches multipares et les vaches primipares. Les veaux ont atteint un poids de 191 kg en moyenne à l’âge de 5 mois ½ avec un GMQ moyen de 909 g/jour. Nous n’avons pas observé de différences statistiques de croissance entre les mâles et les femelles. Les vaches n’ont pas perdu de poids, ni d’état au cours de l’expérimentation, ce qui signifie que l’alimentation a été correcte et équilibrée. Nous avons observé une relation significative entre la croissance du veau et la production laitière de la mère. Plus un veau boit du lait et plus sa croissance est élevée. On a pu également constater que les vaches Maraîchine ont un bon comportement maternel. Ce CL a permis à la ferme expérimentale de SLP de sélectionner ses génisses de renouvellement et d’avoir de nouveaux critères pour réformer leurs vaches. Cette étude nous a permis de se rendre compte qu’il n’y avait pas de relation entre le format de la vache et ses capacités laitières. Sélectionner les génisses de renouvellement ou les vaches de réforme sur leur gabarit n’est donc pas forcément un bon critère pour avoir un troupeau performant et économique. De plus, il nous a permis de travailler la docilité du troupeau. Cette étude montre quelques inconvénients car la méthode utilisée est compliquée à mettre en œuvre et à réaliser puis elle est coûteuse en temps et en mains-d’œuvre. Il est également difficile de savoir la quantité exacte de la PL des vaches Maraîchine car on mesure la quantité bue par le veau et pas directement la quantité produite par la vache. Le CL ne peut se faire que sur le lot d’automne car à cette période-là, les vaches et leur veaux sont en stabulation donc il est plus facile de les manipuler. Les résultats obtenus ont été transmis à l’association Maraîchine et aux éleveurs. Certains sont très intéressés pour utiliser les vaches Maraîchine en tant que vaches laitières afin de faire du fromage ou des glaces. Cette étude sera probablement réalisée dans les années qui suivent pour approuver les résultats déjà obtenus.
Document type :
Reports
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-03121981
Contributor : Anne Farruggia <>
Submitted on : Tuesday, January 26, 2021 - 5:32:07 PM
Last modification on : Thursday, January 28, 2021 - 3:22:19 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 27, 2021 - 7:28:49 PM

File

DAUNAS_Molly rapport_VF.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03121981, version 1

Collections

Citation

Mollys Daunas, Anne Farruggia. La production des vaches laitières Maraîchines. [Stage] INRAE; IREO des Herbiers. 2020. ⟨hal-03121981⟩

Share

Metrics

Record views

15

Files downloads

64