Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Le poids de l'évolution du matériel vivant : l'exemple des céréales

Résumé : Le paysage variétal du blé et du maïs a évolué en même temps que les itinéraires techniques et la structure des exploitations. Des fermes de subsistance de l’avant guerre (1940) qui cultivaient des variétés de pays, les exploitants ont adopté les variétés modernes issues de la génétique en même temps que la mécanisation, mais la polyculture-élevage a perduré en Limagne jusqu’aux années 1960. Les années suivantes ont alors connu une spécialisation en grandes cultures, avec un agrandissement des exploitations et l’adoption des hybrides de maïs, et pour le blé de variétés à haut rendement ou de haute qualité pour une valorisation du terroir. Cette spécialisation s’est encore accrue au 21° siècle avec le développement d’industries de transformation et l’intégration par un groupe coopératif de la filière depuis la production de semences jusqu’au produit fini, pain, biscuits ou semoules de maïs.
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-03157422
Contributor : Nathalie Bernard <>
Submitted on : Tuesday, April 13, 2021 - 9:09:37 AM
Last modification on : Tuesday, April 13, 2021 - 9:52:54 AM

File

2018-Charmet G_Revue d'Auvergn...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03157422, version 1

Collections

Citation

Gilles Charmet. Le poids de l'évolution du matériel vivant : l'exemple des céréales. Carrère P, Doreau M, Lesage V, Piquet A. L'agriculture entre plaine et montagne;d'hier à aujourd'hui, 627-628, Alliance universitaire d'auvergne,revue d'Auvergne, 2018. ⟨hal-03157422⟩

Share

Metrics

Record views

46

Files downloads

10