Définir des stratégies efficaces de déploiement variétal pour le contrôle de la cercosporiose noire en Martinique et en Guadeloupe - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Defining efficient resistance deployment strategies to control black sigatoka in La Martinique and La Guadeloupe

Définir des stratégies efficaces de déploiement variétal pour le contrôle de la cercosporiose noire en Martinique et en Guadeloupe

Abstract

Currently, the most sustainable and environmentally acceptable lever for controlling diseases is genetic resistance, through the use of resistant varieties. The objective of this study is to identify which spatial arrangements can efficiently control black Sigatoka by modelling. To do this, the approach consisted of: i) parameterising a generic demo-genetic model (landsepi) to black sigatoka, and ii) comparing different resistance deployment strategies in real landscapes. Statistical analyses of the simulated scenarios show that random mixtures within a plot are more effective than mosaic of fields, regardless of the type of landscape and the type of spore considered. The proportion of resistant variety deployed is the most influent factor on the level of disease severity in the landscape. These results should be confirmed on smaller landscapes and finer parameterisation of the model to better take into account the infectious cycle of Pseudocercospora fijiensis.
Actuellement, le levier le plus durable et acceptable pour l’environnement pour lutter contre les maladies est la résistance génétique, par l’utilisation de variétés résistantes. L’objectif de cette étude est d’identifier les agencements spatiaux permettant de contrôler efficacement la cercosporiose noire par modélisation. Pour cela, la démarche a consisté : i) à paramétrer un modèle démo-génétique générique (landsepi) au cas de la cercosporiose noire et ii) à comparer différentes stratégies de déploiement de variétés résistantes dans des paysages réels. L’analyse statistique des scénarios simulés montre que les mélanges aléatoires au sein d’une parcelle sont plus efficaces que les mosaïques parcellaires, quels que soit le type de paysage et le type de spore considérés. La proportion de variété résistante déployée est le facteur le plus impactant sur le niveau de sévérité de la maladie dans le paysage. Ces résultats devront être confirmés sur des paysages moins grands et un calibrage plus fin du modèle pour mieux prendre en compte le cycle infectieux de Pseudocercospora fijiensis.
Fichier principal
Vignette du fichier
Clarisse_VINCENT 2020 - Résumé.pdf (203.91 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03626510 , version 1 (31-03-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03626510 , version 1

Cite

Clarisse Vincent. Définir des stratégies efficaces de déploiement variétal pour le contrôle de la cercosporiose noire en Martinique et en Guadeloupe. Modélisation et simulation. 2020. ⟨hal-03626510⟩
30 View
13 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More