Culture d’organoïdes de caecum de poulet pour étudier l’effet d’une supplémentation en acides aminés et polyphénols dans le contexte d’une infection avec le parasite Eimeria tenella. - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Poster Year :

Culture d’organoïdes de caecum de poulet pour étudier l’effet d’une supplémentation en acides aminés et polyphénols dans le contexte d’une infection avec le parasite Eimeria tenella.

(1) , (1) , (2) , (3) , (4) , (1) , (1) , (1)
1
2
3
4

Abstract

L’épithélium intestinal représente une barrière de défense de l’organisme et est également le siège de l’absorption des nutriments. Un déséquilibre dans l’homéostasie peut être à l’origine d’une réaction inflammatoire associée à des défauts de la barrière intestinale et de la fonction immunitaire, ainsi qu’une malabsorption des nutriments. Les modèles de culture d’organoïdes intestinaux présentent les avantages de reproduire la composition et l’architecture d’un épithélium in vitro et de pouvoir étudier des fonctions de cet épithélium. La coccidiose aviaire est causée par un parasite intracellulaire obligatoire Eimeria qui réalise son cycle de multiplication dans les cellules épithéliales intestinales. Cette infection conduit à une baisse de la consommation et à une perte de poids plus ou moins importante suivant les espèces. Il existe 7 espèces d’Eimeria, la plus virulente étant E. tenella. L’infection par Eimeria tenella conduit à la formation de lésions intestinales au niveau du caecum. Les animaux infectés développent une réponse inflammatoire inadaptée et un stress oxydatif associés à la formation des lésions. Cette rupture de l’intégrité de la barrière intestinale peut notamment être à l’origine d’infections opportunistes qui sont des complications fréquemment rencontrées lors de coccidioses. Afin de réduire l’utilisation des anticoccidiens pour lesquels des résistances apparaissent, le développement de nouvelles solutions est nécessaire. La supplémentation en acides aminés et en antioxydants est une approche qui pourrait favoriser une réponse immunitaire optimale, limiter un stress oxydatif trop important et maintenir l’intégrité de la barrière intestinale. Nous avons développé au laboratoire la culture d’organoïdes de caecum de poulet pour obtenir un modèle in vitro d’infection par Eimeria tenella puisqu’il n’existe pas à l’heure actuelle de lignée de cellules épithéliales intestinales aviaires. Dans ce modèle, nous avons évalué l’effet d’une supplémentation en acides aminés et polyphénols sur le développement des organoïdes intestinaux, le but ultime étant d’évaluer l’impact de cette supplémentation lors d’une infection avec E. tenella sur le développement parasitaire.
Not file

Dates and versions

hal-03728847 , version 1 (20-07-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03728847 , version 1

Cite

Julie de Oliveira, Tiffany Pezier, Julien Burlaud-Gaillard, Tristan Chalvon-Demersay, Sophie Tesseraud, et al.. Culture d’organoïdes de caecum de poulet pour étudier l’effet d’une supplémentation en acides aminés et polyphénols dans le contexte d’une infection avec le parasite Eimeria tenella.. Journées d'animation scientifique de la Fédération de Recherche en Infectiologie (FéRI), Jul 2022, Tours, France. ⟨hal-03728847⟩
15 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More