Rôle et mode d’action des vésicules extracellulaires produites par Staphylococcus aureus sur les cellules de l’hôte - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2022

Rôle et mode d’action des vésicules extracellulaires produites par Staphylococcus aureus sur les cellules de l’hôte

(1)
1

Abstract

Extracellular vesicles (EVs) are nanometric particles, 20 to 300 nm in diameter, produced by most cells and secreted into the surrounding environment. They play an essential role in the communication between cells (intra- and inter-species) and in the transport of bioactive molecules from a producing cell to a receiving cell such as toxins. They perform several biological functions with both offensive and defensive mechanisms, such as quorum sensing, nutrient and toxin delivery, antibiotic resistance, elimination of competitive organisms, and transfer of genetic material. Due to their properties, many studies are exploring the possibility of using these biological effectors as biomarkers for the diagnosis/prognosis of diseases or as vectors for therapeutic molecules. Recently, studies have shown that EVs secreted by Staphylococcus aureus, a human and animal pathogen, could play a role in the pathogenesis of infections. The objective of the internship is to advance our understanding of the mechanism of action, in vitro, of EVs produced by S. aureus. To this end, inhibitors will be used to evaluate their impact on the interaction of EVs with MG-63 cells. To observe the effect of these inhibitors on the interaction of EVs with host cells, flow cytometry analysis and confocal microscopy observations will be performed
Les vésicules extracellulaires (EVs) sont des particules nanométriques, de 20 à 300 nm de diamètre, produites par la plupart des cellules et sécrétées dans le milieu environnant. Elles jouent un rôle essentiel dans la communication entre les cellules (intra- et inter-espèce) et dans le transport des molécules bioactives d’une cellule productrice à une cellule receveuse telle que des toxines. Elles vont assurer plusieurs fonctions biologiques avec des mécanismes aussi bien offensifs que défensifs, tels que la détection du quorum sensing, la livraison de nutriments et de toxines, la résistance aux antibiotiques, l’élimination des organismes compétitifs, ainsi que le transfert de matériel génétique. En raison de leurs propriétés, de nombreux travaux explorent la possibilité d’utiliser ces effecteurs biologiques comme biomarqueurs pour le diagnostic/pronostic de maladies ou comme vecteurs de molécules à visées thérapeutiques. Récemment des études ont montré que les EV sécrétées par Staphylococcus aureus, un pathogène de l’homme et l’animal pouvaient jouer un rôle dans la pathogenèse des infections. L’objectif du stage est de faire progresser notre compréhension sur le mécanisme d’action, in vitro, des EVs produites par S. aureus. À cette fin, des inhibiteurs seront utilisés pour évaluer leur impact sur l’interaction des EVs avec les cellules MG-63. Pour observer l’effet de ces inhibiteurs sur l’interaction des EVs avec les cellules de l’hôte, des analyses en cytométrie en flux et des observations en microscopie confocale seront réalisés
Fichier principal
Vignette du fichier
Rapport de stage M2 Mathilde lécot.pdf (1.75 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03781479 , version 1 (20-09-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03781479 , version 1

Cite

Mathilde Lecot. Rôle et mode d’action des vésicules extracellulaires produites par Staphylococcus aureus sur les cellules de l’hôte. Microbiologie et Parasitologie. 2022. ⟨hal-03781479⟩

Collections

INRAE STLO
8 View
3 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More