Une analyse des « données proxy » pour l'évaluation des cartographies des aléas liés au ruissellement intense pluvial - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

Une analyse des « données proxy » pour l'évaluation des cartographies des aléas liés au ruissellement intense pluvial

(1) , (1) , (1) , (2) , (3) , (4) , (3)
1
2
3
4
Pascal Breil
Isabelle Braud
Jérôme Pinta
  • Function : Author
Christine Poulard
Loïc Moulin
  • Function : Author
Lilly-Rose Lagadec
  • Function : Author
Blandine Chazelle
  • Function : Author

Abstract

Proxy data" analysis for the evaluation of heavy rainfall runoff hazard maps While intense runoff should be defined as a set of erosion, transport and deposition processes that occur according to topography, soil and land use, it is complicated to have a direct metric or metrics during an event. This is all the more impractical as the areas of intense runoff are not known, as may be the case for river overflow, and are obviously not continuous from upstream to downstream on the slopes. The evaluation of intense runoff patterns then suffers from the lack of observational data and it is necessary to use approximate, post-event information, that is a final result of what has happened. The term "proxy" is used to describe this type of information. We are interested in this work to describe several types of proxies, propose a way to use them to evaluate predictive mapping of intense runoff processes. Proxies of a point, linear and surface nature are presented through several case studies. The limitations of these data are discussed and the use of additional information to better assess the predictive nature of the maps is discussed.
Si l'on convient de définir le ruissellement intense comme un ensemble de processus d'érosion, de transport et dépôts qui se réalisent au gré de la topographie, de la pédologie et des usages du sol, il est compliqué d'en avoir une ou des métriques directes pendant un événement. Cela est d'autant moins faisable que les zones de passage du ruissellement intense ne sont pas connues, comme cela peut être le cas pour le débordement d'un cours d'eau, et ne sont à l'évidence pas continus d'amont en aval dans les versants. L'évaluation des modèles de ruissellement intense souffre alors du manque de données d'observation et il est nécessaire de recourir à des informations approchées, post événement, qui sont des résultantes finales de ce qui s'est passé. Le terme de « proxy » est utilisé pour décrire ce type d'information. Nous nous intéressons dans ce travail à décrire plusieurs types de proxy, proposons une manière de les utiliser pour évaluer les cartographies prédictives des processus du ruissellement intense. Les proxy de natures ponctuelle, linéaire et surfacique sont présentés au travers de plusieurs cas d'étude. Les limites de ces données sont discutées et le recours à des informations complémentaires pour mieux évaluer le caractère prédictif des cartographies est abordé. Mots-clefs : ruissellement intense, proxy, évaluation
Fichier principal
Vignette du fichier
45-Colloque SHF Ruissellement - Breil&co-Proxydata.pdf (1.28 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03793184 , version 1 (30-09-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03793184 , version 1

Cite

Pascal Breil, Isabelle Braud, Jérôme Pinta, Christine Poulard, Loïc Moulin, et al.. Une analyse des « données proxy » pour l'évaluation des cartographies des aléas liés au ruissellement intense pluvial. Colloque SHF Risque Ruissellment : Diagnostics et Solutions, Nov 2020, Lyon, France. ⟨hal-03793184⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More