Potentiel immunomodulateur des bactéries du lait maternel humain sur différents modèles cellulaires - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2022

Potentiel immunomodulateur des bactéries du lait maternel humain sur différents modèles cellulaires

(1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (2) , (3) , (3) , (1)
1
2
3

Abstract

Introduction et but de l’étude L'allaitement maternel est recommandé par l'Organisation Mondiale de la Santé pendant les six premiers mois de vie du nourrisson. Il renforce notamment les défenses immunitaires de l’enfant et diminue les risques de maladies métaboliques et immunitaires à l'âge adulte. De nombreux composés bioactifs spécifiquement apportés par le lait humain (LH) participent à ces bénéfices santé en favorisant le développement du système immunitaire et de la barrière intestinale du nourrisson et l’implantation d’un microbiote bénéfique. Notre hypothèse est que le microbiote naturel du LH contribue à la mise en place de l’homéostasie intestinale du nourrisson. L’objectif de cette étude est de caractériser in vitro le rôle immunomodulateur des bactéries du LH en utilisant 2 modèles cellulaires : des cellules immunitaires et un modèle quadricellulaire d'épithélium intestinal. Matériel et Méthodes Vingt-huit échantillons de LH ont été collectés chez des femmes en bonne santé, à environ 1 mois de lactation. 1264 isolats bactériens appartenant à 29 genres et 56 espèces différentes ont été identifiés. Un premier modèle de cellules mononucléées du sang périphérique humain (PBMC) a été stimulé par 88 isolats sélectionnés sur la base de leur prévalence et de la représentativité des genres bactériens du microbiote du LH (en absence de toute infection). La réponse en IL-10 et TNF-α a permis de sélectionner 28 candidats d'intérêts dont les propriétés immunomodulatrices, la capacité de translocation et l‘impact sur la barrière ont été évalués avec un modèle quadricellulaire d'épithélium intestinal sur insert comportant un compartiment apical (dans lequel les bactéries sont déposées) constitué d’entérocytes (Caco2), de cellules caliciformes (HT 29-MTX) et de cellules M, et un compartiment basolatéral contenant des macrophages (THP-1 différenciés). Résultats et Analyses statistiques Les profils cytokiniques obtenus avec les PBMC ont permis de classer les 88 isolats en 4 groupes en fonction de leur capacité à stimuler la sécrétion d'IL-10 (de 0 à 5532 pg/μL, médiane = 352 pg/μL) et/ou de TNF-α (de 12 à 24000 pg/μL, médiane = 3090 pg/μL) : anti-inflammatoire (20 isolats), pro-inflammatoire (10 isolats), immunostimulateur (49 isolats), et faiblement stimulateur (9 isolats). Parmi ceux-ci, 28 isolats avec des profils anti-flammatoires ou immunostimulateurs, susceptibles de stimuler le système immunitaire du nourrisson, ont été sélectionnés. Ces 28 isolats montrent une faible capacité de translocation et aucun effet délétère sur la résistance transépithéliale évaluée avec le modèle quadricellulaire. La sécrétion d’IL10 dans le compartiment apical (de 0 à 234 pg/μL, médiane = 3 pg/μL) et basal (de 0 à 49 pg/μL, médiane = 18 pg/μL) et de TNF-α, essentiellement dans le compartiment basal (de 5 à 983 pg/μL ; médiane = 84 pg/μL) a permis de classer les 28 isolats en 3 groupes : anti-inflammatoire (5 isolats correspondants notamment aux genres Bifidobacterium, Cutibacterium, Streptococcus), immunostimulateur (4 isolats appartenant notamment aux genres Lactobacillus, Cutibacterium, Micrococcus), et faiblement stimulateur (19 isolats). L'étude de l'expression de différents gènes d'intérêts (fonction barrière, système immunitaire) par les cellules du modèle quadricellulaire est en cours, afin d'affiner les propriétés des bactéries. Conclusion Cette étude souligne le potentiel immunomodulateur des bactéries du LH, celui-ci dépend de l'espèce et de la souche. Certains isolats ont un profil anti-inflammatoire, tandis que d’autres combinent à la fois un profil anti et pro-inflammatoire, ces 2 types de profil pouvant présenter un intérêt pour la maturation du système immunitaire du nourrisson. Les bactéries sélectionnées au long de l'étude n'ont pas montré d'effets délétères sur les modèles. Les travaux se poursuivent sur les effets synergiques de ces bactéries en les associant de manière à obtenir des consortia bactériens présentant des profils distincts : anti-inflammatoire ou immunostimulateur.
Fichier principal
Vignette du fichier
PO13_241.pdf (1.52 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03868956 , version 1 (24-11-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03868956 , version 1

Cite

Charles Le Bras, Nolwenn Jacquet, Lucie Rault, Nathalie Daniel, Victoria Chuat, et al.. Potentiel immunomodulateur des bactéries du lait maternel humain sur différents modèles cellulaires. Les Journées Francophones de Nutrition, Les JFN sont organisées par la SFN (Société Française de Nutrition) et la SFNCM (Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme) qui élaborent le programme scientifique. Sociétés savantes et associations professionnelles (diététiciens, physiologistes, spécialistes de l’obésité,…) participent aussi ponctuellement à l’élaboration du programme., Nov 2022, Toulouse, France. ⟨hal-03868956⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More