Are organic fruits and vegetables of higher quality and better for health? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cahiers de Nutrition et de Diététique Year : 2023

Are organic fruits and vegetables of higher quality and better for health?

Les fruits et légumes « Biologiques » sont-ils de qualité supérieure et meilleurs pour notre santé ?

(1)
1

Abstract

Organic food has grown significantly in the last decade. The objective of this literature review is to present the motivations and perceptions of consumers of organic foods, including fresh produce such as fruits and vegetables, and to examine the nutritional and health qualities of organic fruits and vegetables and the health implications of their consumption. Organic foods convince consumers that they are healthier, tastier and better for the environment. However, sensory differences are not always perceived between organic and conventional fruits or vegetables, and preferences may go towards organic or conventional products. Organic fruits and vegetables are characterized by a slightly higher content of polyphenols and vitamin C, certain minerals (iron, magnesium) and lower levels of pesticide residues. On the other hand, the data on mycotoxins and allergens do not always converge towards a better quality of organic products. Clinical studies on the consumption of organic fruits and vegetables do not show positive effects on plasmatic antioxidant biomarkers, triglycerides, cholesterol or glycemia. Increased consumption of conventional fruits and vegetables significantly increases exposure to insecticides and organophosphates. Switching to greater consumption of organic foods in a Mediterranean-style diet rich in fruits and vegetables would reduce total pesticide exposure by more than 90 percent, which may explain some of the positive health outcomes associated with organic food consumption reported in observational studies. Culinary practices, including peeling and blanching, would also reduce pesticide exposure, which is highly recommended during pregnancy and infancy. Further studies are needed to provide evidence on the suggested positive effects of organic fruits and vegetables on various health targets.
Les aliments biologiques ont connu un important développement au cours de la dernière décennie. L’objectif de cette revue de la littérature est de présenter les motivations et les perceptions des consommateurs d’aliments biologiques, notamment les fruits et légumes, et d’examiner les qualités nutritionnelles et sanitaires de ces produits ainsi que les conséquences de leur consommation sur la santé. Les aliments biologiques convainquent les consommateurs qu’ils sont plus sains, plus savoureux et meilleurs pour l’environnement. Les différences sensorielles ne sont cependant pas toujours perçues entre fruits ou légumes biologiques et conventionnels, et les préférences peuvent aller vers les produits biologiques ou conventionnels. Les fruits et légumes biologiques se caractérisent par des teneurs légèrement plus élevées en polyphénols et en vitamine C, en certains minéraux (fer, magnésium) et par des niveaux plus faibles de résidus de pesticides. En revanche, les données sur les mycotoxines et les allergènes ne convergent pas toujours vers une meilleure qualité des produits biologiques. Les études cliniques sur la consommation de fruits et légumes biologiques ne montrent pas d’effets positifs sur les biomarqueurs antioxydants plasmatiques, les triglycérides, le cholestérol ou la glycémie. Une consommation accrue de fruits et légumes conventionnels augmente significativement l’exposition aux insecticides et aux organophosphates. Le passage à une consommation accrue d’aliments biologiques dans le cadre d’un régime de style méditerranéen riche en fruits et légumes réduirait l’exposition totale aux pesticides de plus de 90 %, ce qui pourrait expliquer certains des résultats positifs pour la santé associés à la consommation d’aliments biologiques rapportés dans des études d’observation. Les pratiques culinaires, notamment l’épluchage et le blanchiment, réduiraient également l’exposition aux pesticides, fortement recommandée dans les périodes de grossesse et petite enfance. D’autres études sont nécessaires pour fournir les preuves d’effets positifs suggérés des fruits et légumes biologiques sur différentes cibles de santé.
Not file

Dates and versions

hal-03924983 , version 1 (05-01-2023)

Identifiers

Cite

Marie-Josephe Amiot. Les fruits et légumes « Biologiques » sont-ils de qualité supérieure et meilleurs pour notre santé ?. Cahiers de Nutrition et de Diététique, 2023, online first, 8 p. ⟨10.1016/j.cnd.2022.12.001⟩. ⟨hal-03924983⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More