Les possibilités de composter les renouées asiatiques - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Sciences Eaux & Territoires Year : 2019

Les possibilités de composter les renouées asiatiques

Mireille Boyer
  • Function : Author
  • PersonId : 1230309
Louise Barthod
  • Function : Author
  • PersonId : 1230314

Abstract

Il existe peu de données sur le risque de dissémination des renouées asiatiques via la filière de compostage. De ce fait et par mesure de précaution, beaucoup de plateformes de compostage industriel refusent les déchets verts issus des fauches ou des arrachages de ces espèces. Afin d'évaluer objectivement le risque de dissémination à l'échelle locale, le département de Savoie a lancé en 2017 un essai de compostage des renouées en grandeur réelle, sur la plateforme de Grand-Chambéry, dont cet article fait la synthèse. Beaucoup de plateformes industrielles produisant du compost refusent les déchets verts issus des fauches ou des arrachages de renouées pour ne pas commercialiser un produit, qui contiendrait encore des diaspores vivantes, il existe en réalité assez peu de données sur ce risque. Celui-ci a ainsi été étudié dans un essai porté par le département de la Savoie au niveau de la plateforme de Grand-Chambéry. Elle a consisté à intégrer de manière massive les différentes parties de la plante (rhizomes, graines, et tiges) et à étudier leur survie sur un cycle complet de compostage. Les résultats montrent que le procédé, tel qu'il est mis en œuvre sur cette plateforme, conduit à dévitaliser les tiges, les graines et les rhizomes des renouées asiatiques et qu'il n'y a aucun risque de disséminer la plante via la diffusion du compost final. Ces résultats peuvent être étendus aux composts produits dans les mêmes conditions de durée, de montée en température et de fréquence des retournements. A contrario, des observations faites pendant toute la durée de production montre que les composts produits en quelques semaines avec un seul retournement peuvent contenir des rhizomes ou des graines de renouées asiatiques encore vivants.
Fichier principal
Vignette du fichier
2019_Boyer-Sarat_SET.pdf (2.18 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04001263 , version 1 (22-02-2023)

Licence

Identifiers

Cite

Mireille Boyer, Louise Barthod. Les possibilités de composter les renouées asiatiques. Sciences Eaux & Territoires, 2019, 27, pp.1-6. ⟨10.14758/SET-REVUE.2019.1.14⟩. ⟨hal-04001263⟩
19 View
9 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More