BEEF CARBON -Le plan carbone de la filière viande bovine - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Innovations Agronomiques Year : 2022

BEEF CARBON -Le plan carbone de la filière viande bovine

Abstract

Beef cattle breeding contributes about 5% of French greenhouse gas emissions (GHG). Following this observation, the French Livestock Institute, in conjunction with the bovine sectors and many partners, set up Life Beef Carbon, a project to reduce the carbon footprint of beef cattle systems. Over 1,800 farms have been assessed on various environmental criteria. Significant variation exists in each production system evaluated during this study. The most efficient farms have 30% lower emissions than the average group. This high variability confirms that a 15% reduction in the carbon footprint of beef cattle farms is achievable. Technical improvements in the efficiency of the herd or the inputs make it possible to reduce GHG emissions while also improving the economic sustainability of farms. Grasslands and hedges are compensating part of the emissions while ensuring the recognized performance of beef cattle farming on other environmental indicators. One of the obstacles to be removed in order to be able to achieve such an ambitious reduction is the insufficient use of technical advice in the beef cattle sector. Other reduction strategies such as advances in genetic selection or the incorporation of feed additives are also promising ways to reduce GHG emissions in beef cattle farming.
L'élevage bovin viande contribue à environ 5 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) françaises. Suite à ce constat, l'Institut de l'élevage, en lien avec les filières bovines et de nombreux partenaires, a mis en place Life Beef Carbon, un projet de réduction de l'empreinte carbone des systèmes bovins viande. Plus de 1 800 fermes ont été diagnostiquées sur différents critères environnementaux. Une variabilité importante existe dans chaque système de production évalué au cours de cette étude. Les élevages les plus efficients ont des émissions 30 % inférieures à l'ensemble du groupe. Cette forte variabilité confirme qu'une réduction de 15 % de l'empreinte carbone des ateliers bovin viande est réalisable. Des améliorations techniques sur l'efficience du troupeau ou des intrants permettent de réduire les émissions de GES en améliorant aussi la durabilité économique des exploitations. La prairie et les haies permettent de compenser une partie des émissions tout en assurant la performance reconnue de l'élevage bovins viande sur les autres indicateurs environnementaux. Un des verrous à lever pour pouvoir envisager une réduction aussi ambitieuse est la pénétration insuffisante du conseil technique dans les filières bovins viande. D'autres stratégies de réduction comme les progrès de la sélection génétique ou l'incorporation d'additifs alimentaires constituent également des voies de réduction prometteuses des émissions de GES en élevage bovins viande.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_Andurand_Innovations Agronomiques 82.pdf (1011.56 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04455334 , version 1 (13-02-2024)

Licence

Identifiers

Cite

Josselin Andurand, Mathieu Velghe, Julien Labarre, Jean-Baptiste Dolle, Sindy Moreau. BEEF CARBON -Le plan carbone de la filière viande bovine. Innovations Agronomiques, 2022, 85, pp.289-296. ⟨10.15454/7wy7-4417⟩. ⟨hal-04455334⟩
37 View
9 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More