Comment concilier la traite robotisée des vaches laitières avec un système de production pâturant ? - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Innovations Agronomiques Year : 2014

How to combine automatic milking system with grazing in dairy production?

Comment concilier la traite robotisée des vaches laitières avec un système de production pâturant ?

Abstract

In 2013 in France, nearly 3,000 milk producers use an automatic milking system (AMS). It often leads to a decrease in grazing, for fear of a drop in milking frequency and even in milk production. Feed self-sufficiency being a major issue, a national project conducted by the French Livestock Institute was set up in order to bring technical solutions to breeders who wish to combine automatic milking and grazing. During 5 years, the experimental farm of Derval near Nantes tested several traffic options and herd management opportunities while grazing. The experimental site of Trevarez (Brittany) implemented a prototype of mobile robot to graze a grassland area far from the main barns. Finally a network of 20 pilot farms spread all over France was studied during three years to broaden the list of solutions to combine AMS and grazing. This way the key elements to optimise the management of AMS and grazing were pointed out: the breeder’s motivation, the permanent access to the fields from the robot, and the choice of a cow traffic management in relation to the level of saturation of the AMS stall.
En 2013, près de 3 000 installations de traite robotisée équipent les exploitations laitières françaises. L’ arrivée d’un robot est souvent associée à une diminution du pâturage dans la ration des vaches par crainte d’une mauvaise fréquentation du robot et d’une baisse de production. L’autonomie alimentaire étant un enjeu majeur, un programme de recherche CASDAR, piloté par l’Institut de l’Elevage a été mis en œuvre dans le but d’apporter des solutions techniques aux éleveurs souhaitant combiner « robot et pâturage ». Dans ce cadre, et pendant cinq ans, la ferme expérimentale de Derval (44) a testé plusieurs circulations et conduites du troupeau au pâturage. La station de Trévarez (29) a mis au point un prototype de robot déplaçable pour aller pâturer des îlots de parcelles en herbe éloignées. Enfin, pour élargir la gamme des solutions possibles pour concilier robot et pâturage, 20 fermes pilotes réparties sur toute la France ont été suivies pendant trois ans. Ainsi, les points clés de la réussite d’un système combinant robot de traite et pâturage ont pu être décrits : motivation de l’éleveur, accessibilité permanente des parcelles et choix d’un mode de gestion de la circulation des vaches adapté au niveau de saturation de la stalle.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014_Brocard_Vol34.pdf (1.08 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04527112 , version 1 (29-03-2024)

Licence

Identifiers

Cite

Valérie Brocard, Jean-Louis Poulet, Thomas Huneau, Jean-Claude Huchon, Denis Follet, et al.. Comment concilier la traite robotisée des vaches laitières avec un système de production pâturant ?. Innovations Agronomiques, 2014, 34, pp.259-270. ⟨10.17180/djn7-vq04⟩. ⟨hal-04527112⟩
28 View
19 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More