Développement des macroorganismes de biocontrôle en France - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Innovations Agronomiques Year : 2024

Evolution of biocontrol macro-organisms in France

Développement des macroorganismes de biocontrôle en France

Abstract

The use of macro-organisms for crop protection is one of the four pillars of Biocontrol. These predators or parasitoids of bioaggressors are used, by introduction or conservation, in fields, greenhouses and orchards in order to reduce the impact of bioaggressors, sucking, biting or phytophagous insects. However, plant protection is not the only usage of these macro-organisms, and the category was expanded to global usefulness for plants. Since 2012, under the provisions of Articles L. 258-1 and -2, R. 258-1 of the French Rural and Maritime fishing Code (CRPM), and Decree no. 2012-140 of January 30th 2012, the introduction of these non-indigenous macro-organisms has been regulated. Using all published national regulations, organisms lists and outcomes from ANSES, the French Agency for Food, Environmental and Occupational Health Safety, we characterized these indigenous and non-indigenous macro-organisms allowed in a more systemic and complete way. After a first study of this regulation and its impact in 2019, we analyzed here the involved macro-organisms, their development regarding their origins, targets and uses in crop growth and protection.
L’utilisation des macroorganismes dans le but de protection des cultures est une des quatre composantes du Biocontrôle. Ces prédateurs ou parasitoïdes des bioagresseurs sont utilisés, par introduction ou conservation, dans les champs, les serres et les vergers afin de réduire l’impact des bioagresseurs, insectes suceurs, piqueurs ou phytophages sur les productions végétales. Depuis 2012, dans le cadre des dispositions prévues par les articles L. 258-1 et -2, R. 258-1 du code rural et de la pêche maritime, et du décret n° 2012-140 du 30 janvier 2012 l’introduction de ces macroorganismes non indigènes utiles aux végétaux est réglementée en France. Après une première étude de cette réglementation, nous analysons ici son impact sur l’évolution de ces macroorganismes non indigènes de façon plus systémique et complète, en utilisant toutes les réglementations nationales publiées, les listes d'organismes et les résultats de l'Anses. Après une première étude de cette réglementation et de son impact en 2018, nous analysons ici les macro-organismes impliqués, leur développement quant à leurs origines, cibles et applications dans leur utilité pour les plantes et la protection des cultures.
Fichier principal
Vignette du fichier
2024_Baratange_Innovations-Agronomiques.pdf (1.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04617691 , version 1 (19-06-2024)

Licence

Identifiers

Cite

Marion Baratange, Johana Cardoso, Patrice A. Marchand. Développement des macroorganismes de biocontrôle en France. Innovations Agronomiques, 2024, 79, pp.523-549. ⟨10.15454/1.4356775449089597E12⟩. ⟨hal-04617691⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More