Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Adaptation d'un modèle de culture et conception d'un modèle de décision pour la gestion conjointe de l'irrigation et de la fertilisation azotée du blé dur

Résumé : Les changements de contexte économique, réglementaire et environnementaux auxquels la production agricole doit faire face nécessitent d’évaluer de nouvelles stratégies de gestion conjointe de l’irrigation et de la fertilisation pour blé dur. Le travail de thèse a suivi un double objectif : i) adapter le modèle de culture STICS à différents cultivars de blé dur, et ii) concevoir un modèle de décision des pratiques de fertilisation azotée et d’irrigation. Une base de données comportant 373 traitements expérimentaux issus de douze années climatiques a été constituée à partir d’expérimentations réalisées avant la thèse à l’INRA et ARVALIS puis mobilisée pour conduire le travail d’adaptation et d’évaluation du modèle de culture. L’adaptation du modèle de culture a consisté dans un premier temps en un travail d’estimation de paramètres par optimisation mathématique pour sept cultivars de blé dur. Une analyse comparative de trois démarches a permis de sélectionner la démarche pertinente pour obtenir un modèle précis et robuste pour la simulation du rendement, de la teneur en azote des grains et des variables intermédiaires (Biomasse aérienne, surface foliaire, quantité d’azote absorbée) dans différents contextes pédo-climatiques (large gamme de niveaux de nutrition hydrique et azotée). Cette étude fournit un cadre méthodologique pour l’estimation des paramètres des modèles de culture. Les résultats de ce travail ont de plus démontré que le modèle de culture, avec son formalisme initial, n’était pas sensible à l’effet du fractionnement de la fertilisation sur la quantité d’azote et la teneur en azote des grains. L’adaptation est appréhendée dans un deuxième temps par la modification du formalisme d’accumulation de l’azote dans les grains par l’introduction d’un formalisme inspiré du modèle AZODYN. La modification n’a pas amélioré suffisamment la sensibilité du modèle à l’effet du fractionnement sur la teneur en azote des grains. Le manque de données expérimentales en phase post-floraison et notamment la dynamique de la sénescence foliaire n’a pas permis d’améliorer la capacité du modèle de culture à simuler les processus d’absorption d’azote du sol après la floraison. A partir d’une enquête auprès de 29 irrigants de blé dur, les pratiques et les stratégies de fertilisation azotée et d’irrigation, ainsi que les décisions stratégiques et tactiques ont été identifiées et formalisées dans un modèle de décision. Une évaluation de stratégies conçues sur la base des résultats d’enquêtes est proposée comme illustration de l’utilisation du modèle STICS adapté au blé dur et du modèle de décision formalisé. Le couplage informatique du modèle de culture STICS au modèle de décision permettra de disposer d’un modèle bio-décisionnel et ainsi pourra être utilisé pour concevoir et évaluer des stratégies de gestion conjointe de l’irrigation et de la fertilisation azotée du blé dur adaptées au contexte des exploitations agricoles.
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/tel-02806610
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : samedi 6 juin 2020 - 02:23:45
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : tel-02806610, version 1
  • PRODINRA : 197358

Collections

Citation

Solenne Guillaume. Adaptation d'un modèle de culture et conception d'un modèle de décision pour la gestion conjointe de l'irrigation et de la fertilisation azotée du blé dur. Sciences du Vivant [q-bio]. Institut National Polytechnique (Toulouse), 2011. Français. ⟨tel-02806610⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

127