Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Analyse de la plasticité du puits reproducteur du colza suite à une suppression de boutons floraux : conséquences sur le rapport source:puits et le rendement

Résumé : Le colza est une culture à forte valeur ajoutée et aux débouchés florissants ; mais elle souffre d’un handicap majeur : sa forte consommation en intrants, parmi lesquels, les insecticides. Parmi les ravageurs de printemps du colza, le plus nuisible est le méligèthe (Meligethes aeneus). Ces insectes endommagent les boutons floraux lorsqu’ils se nourrissent du pollen contenu dans leurs étamines ce qui entraine une perte de rendement pour l’agriculteur. Actuellement, pour des raisons à la fois économiques et environnementales, il est urgent de réduire l’utilisation des insecticides sur les champs de colza. Outre la voie génétique, une des solutions est de favoriser la protection intégrée de la culture, et notamment de valoriser les capacités du colza à compenser une perte de boutons floraux. Cette stratégie nécessite l’identification des mécanismes impliqués dans le processus de compensation. Pour ce faire, nous avons utilisé un schéma conceptuel qui postule que le rendement et l’architecture d’une plante sont les résultantes de l’interaction dynamique entre la morphogenèse (production des organes) et les relations source:puits (qui pilotent la croissance des organes produits). La perte de boutons floraux, qui correspond à la suppression d’organes puits (consommateurs de biomasse) modifiant l’ensemble de ce schéma, la problématique de ce travail de thèse se décline en trois questions : (1). Comment sont modifiées les dynamiques de morphogenèse reproductrice et végétative ? (2). Comment sont impactées les relations source:puits ? (3). Quelles sont les conséquences de la modification de la morphogenèse et de sa régulation sur le rendement et l’architecture de la plante ? Les expérimentations menées ont eu pour objectif de faire varier à la fois (i) les capacités de morphogenèse et (ii) les caractéristiques de la perte d’organes. Ainsi, nous avons choisi d’utiliser (i) 3 variétés aux architectures contrastées sous 2 niveaux de fertilisation azotée et d’appliquer (ii) des ablations de boutons floraux d’intensités croissantes juste avant la floraison. Les principaux résultats de ce travail sont : (1). Suite à une perte de boutons floraux, il y a une sur-production de boutons floraux qui est régulée par l’augmentation du nombre de boutons floraux avortés ; ce qui mène au final à une pleine compensation en terme de nombre de siliques par plante. Nos données n’ont pas permis de conclure proprement sur la modification de la date de chute des feuilles suite aux ablations ; en revanche, nous avons observé une augmentation significative du nombre de feuilles par plante. (2). La perte d’organe puits entraîne une augmentation du rapport source:puits, i.e de la disponibilité en assimilats ; ce qui permet la croissance des organes impliqués dans la compensation. La mise en place des puits de compensation induit un retour rapide à l’équilibre initial des valeurs source:puits normales. (3). La libération des assimilats permet la croissance des organes impliqués dans la compensation ; à savoir, la mise en place de nouveaux (i) axes primaires basaux fertiles qui compensent la perte des axes fertiles apicaux touchés par les ablations ; (ii) axes secondaires fertiles. La mise en place de ces organes ne modifie pas les règles d’allocation de la biomasse entre les différents compartiments de la plante. Au final, 93% des combinaisons Variété*Fertilisation azotée testées compensent pleinement les dégâts infligés.
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/tel-02824715
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : samedi 6 juin 2020 - 22:57:20
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : tel-02824715, version 1
  • PRODINRA : 43602

Collections

Citation

Amélie Pinet. Analyse de la plasticité du puits reproducteur du colza suite à une suppression de boutons floraux : conséquences sur le rapport source:puits et le rendement. Sciences du Vivant [q-bio]. ABIES Doctoral School; AgroParisTech, 2010. Français. ⟨tel-02824715⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

2