Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Impact de l'effet rhizosphère du colza et de l'orge sur la dynamique du soufre dans le sol

Résumé : La présente étude a montré que les microorganismes sous culture de colza immobilisent moins de soufre que ceux sous culture d'orge. En revanche, ils présentent une activité arylsulfafuse par Unité de biomasse microbienne supérieure. Le sol sous friche génère un niveau supérieur de biomasse microbienne-S et d'activité arylsulfatase, illustrant le rétablissement de la fertilité du sol suite à une période de friche. Une étude plus fine a montré que les propriétés physiques et chimiques du sol, aussi bien que la qualité et la quantité des rhizodépôts, affectent profondément la dynamique du soufre. Concernant la comparaison de l'effet d'un précédent cultural sur la biodisponibilité en soufre pour la culture suivante, nous avons mis en évidence le rôle bénéfique d'un précédent colza sur la culture d'orge, non seulement dans la dynamique du soufre mais aussi dans la mise à disposition de composés carbonés et azotés facilement mobilisables.
Mots-clés : these
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/tel-02830736
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 05:24:02
Dernière modification le : vendredi 12 juin 2020 - 10:43:26

Identifiants

  • HAL Id : tel-02830736, version 1
  • PRODINRA : 17927

Collections

Citation

Odile Dedourge. Impact de l'effet rhizosphère du colza et de l'orge sur la dynamique du soufre dans le sol. Sciences du Vivant [q-bio]. Institut National Polytechnique de Lorraine, 2003. Français. ⟨tel-02830736⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

5