Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Thèse

Approvisionnement en pollen et en nectar des colonies de bourdons Bombus terrestris. Ecologie comportementale et modélisation. Implications pour la pollinisation des fleurs de tomate en serre.

Résumé : Cette thèse aborde le comportement de butinage du bourdon Bombus terrestris et certains aspects de la conduite de leurs colonies. Notons que cet insecte est élevé en vue de la pollinisation de plantes cultivées, en particulier la tomate. Le butinage a été analysé sous l'angle de la Théorie de l'Approvisionnement Optimal (Optimal Foraging Theory, OFT), ce qui a produit un certain nombre de résultats nouveaux. Tout d’abord, en serre de production de tomates, les butineuses se répartissent entre placettes alimentaires (patchs), contenant des plants de tomate (dont les fleurs sont dépourvues de nectaires), au prorata de la ressource en pollen disponible par patch. En cas de profitabilité variable des différents patchs, cela conduit à la répartition bien connue dite de Distribution Libre Idéale (Ideal Free Distribution, IFD). Ensuite, on a considéré l'exploitation des rangs et des Inflorescences (de colza, plante fournissant du pollen et du nectar), qui constituent un système emboîté de patchs dans lequel on peut étudier simultanément les décisions de quitter une inflorescence et de quitter un rang. Cette analyse a été menée sur la base du modèle des risques proportionnels de Cox, qui permet d'étudier l'effet des différents événements survenus pendant une séquence de butinage sur les durées de séjours dans les patchs (inflorescence ou rang). Il résulte un schéma de prise de décision assez complexe, basé sur l’expérience acquise avant d’entrer dans le patch et sur l’expérience acquise dans le patch. En particulier, chaque exploitation d’inflorescence (de fleur) a un effet dit décrémental (réduisant le temps de séjour) sur le temps passé dans un rang (une inflorescence). Cela est cohérent avec le statut de "central place foragers" (consommateurs retournant en un lieu central) des bourdons. De plus, lorsque les butineuses ont le choix entre deux types d'inflorescences (cultivar mâle-fertile : producteur de pollen et de nectar ; cultivar mâle-stérile : dépourvu de pollen et pauvre en nectar), le type d'inflorescence précédemment exploitée influence la durée de séjour dans l'inflorescence suivante (quel que soit son type). Enfin, concernant la conduite des colonies en serre de production, nous montrons que la superposition de trois colonies, disposition fréquemment utilisée pour des raisons de commodité, favorise la migration d’ouvrières entre colonies ("dérive"), aux détriments de la colonie la plus basse. Cela montre que les colonies commerciales de B. terrestris ne sont pas ou très incomplètement fermées, et que cette pratique de superposition risque écourter la vie active des colonies, les unes par dépeuplement, les autres par afflux démographique qui pourrait conduire à une production précoce d’individus sexués, inopérants comme pollinisateurs. Les conséquences théoriques et appliquées des résultats obtenus sont ensuite discutées.
Mots-clés : these
Type de document :
Thèse
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/tel-02831896
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : dimanche 7 juin 2020 - 06:35:15
Dernière modification le : lundi 6 juillet 2020 - 15:38:28

Identifiants

  • HAL Id : tel-02831896, version 1
  • PRODINRA : 14386

Collections

Citation

Diane Lefebvre. Approvisionnement en pollen et en nectar des colonies de bourdons Bombus terrestris. Ecologie comportementale et modélisation. Implications pour la pollinisation des fleurs de tomate en serre.. Sciences du Vivant [q-bio]. Université de Rennes 1, 2004. Français. ⟨tel-02831896⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1