Quelle est la propension des entreprises à coopérer pour innover et à quelle échelle spatiale ? - INRAE - Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement Access content directly
Journal Articles Revue d'économie régionale et urbaine Year : 2015

Quelle est la propension des entreprises à coopérer pour innover et à quelle échelle spatiale ?

Abstract

Since KLINE & ROSENBERG and their seminal work in 1986, scholars define innovation as an interactive process and consider that geographical proximity fosters interactions inside this process. We have used data from the European Innovation survey (CIS 8 - COMMUNITY INNOVATION SURVEY, 2006-2008) to analyse the propensity of agrofood firms to collaborate when they develop product or process innovations. We have analysed the geographical scale of such collaboration. Our results suggest that these firms are collaborating intensively for process innovation and weakly for product innovations. The analysis also show that the innovation networks developed are local only for a minority of firms, and that most of them collaborate at a more national scale. The main factors influencing the geographical scale of the developed collaborations seem to be the R&D competences and the fact that the firms is a subsidiary of a bigger group.
Depuis les travaux de KLINE et ROSENBERG (1986), l’innovation est considérée comme un processus interactif avec des interactions facilitées quand elles se produisent entre des acteurs localisés à proximité. À partir de données originales, les données de l’enquête innovation CIS 8 (COMMUNITY INNOVATION SURVEY, 2006-2008), notre objectif dans cet article est d’analyser la propension des entreprises agroalimentaires à coopérer pour innover en produit ou en procédé et la géographie de ces partenariats, sans postulat a priori de leur caractère local. Nos résultats montrent que les entreprises agroalimentaires coopèrent de façon conséquente pour innover en procédé et faiblement pour l’innovation produit. D’autre part, les réseaux d’innovation ne sont principalement régionaux que pour une minorité d’entreprises, le niveau national semblant être privilégié. Enfin, la détention d’un potentiel de R&D et l’appartenance à un groupe sont deux variables majeures intervenant dans l’étendue de l’échelle géographique de coopération.

Dates and versions

hal-01194955 , version 1 (07-09-2015)

Identifiers

Cite

Corinne Tanguy, Delphine Gallaud, Michel Martin, Sophie Reboud. Quelle est la propension des entreprises à coopérer pour innover et à quelle échelle spatiale ? : Une analyse des entreprises agroalimentaires françaises sur la période 2006-2008. Revue d'économie régionale et urbaine, 2015, 3, pp.453-479. ⟨10.3917/reru.153.0453⟩. ⟨hal-01194955⟩
45 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More