Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le bourg, l’atelier et le syndicat : Enquête sur le versant ouvrier des campagnes

Résumé : Les images associant les territoires ruraux à leur seul volet agricole ou à des espaces dédiés avant tout à la détente pour citadins sont prégnantes. On peut y voir un effet du travail journalistique ou encore de créations artistiques qui confortent les représentations esthétisantes de la ruralité. De telles représentations s’accordent bien avec les expériences de la campagne vécues par la plupart des urbains, touristes de passage ou propriétaires de résidences secondaires. Mais, au-delà de paysages plus ou moins champêtres, la sociologie des campagnes françaises décrit des territoires profondément populaires, où les ouvriers forment le premier groupe d’actifs bien loin devant celui des agriculteurs ou des cadres qui cherchent à se mettre « au vert ». Des territoires qui n’échappent pas aux dynamiques inégalitaires et aux conflits de classe.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01241048
Déposant : Archive Ouverte Prodinra <>
Soumis le : mercredi 9 décembre 2015 - 20:15:40
Dernière modification le : vendredi 5 février 2021 - 04:03:53

Identifiants

Collections

Citation

Julian Mischi. Le bourg, l’atelier et le syndicat : Enquête sur le versant ouvrier des campagnes. Mouvements : des idées et des luttes, La découverte, 2015, 4 (84), pp.56-63. ⟨10.3917/mouv.084.0056⟩. ⟨hal-01241048⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

197