Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Le village dans l'usine. : Trajectoires ouvrières et mises à distance de la hiérarchie

Résumé : Construction collective des dominés qui découle de la relation hiérarchique au travail, l’Eigensinn ouvrier n’est imperméable ni à l’évolution des modes de domination, ni à celle des propriétés du groupe et des individualités qui le constituent. En intégrant à l’analyse des formes de désengagement à l’usine les trajectoires, pratiques et appartenances extra-professionnelles des ouvriers d’une petite entreprise métallurgique, l’article montre que les pratiques eigensinnig construites en usine apparaissent à la fois comme une réaction à la domination au travail, et comme l’illustration des différenciations internes au monde ouvrier contemporain. Ces pratiques mettent en évidence la formation d’une élite populaire villageoise qui se renouvelle par l’expression d’un charisme de groupe et la distinction vis-à-vis des plus instables.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01543459
Déposant : Archive Ouverte Prodinra <>
Soumis le : mardi 20 juin 2017 - 20:46:53
Dernière modification le : vendredi 5 février 2021 - 04:03:52

Identifiants

  • HAL Id : hal-01543459, version 1
  • PRODINRA : 342971

Collections

Citation

Nicolas Renahy. Le village dans l'usine. : Trajectoires ouvrières et mises à distance de la hiérarchie. Sociétés contemporaines, Presses de Sciences Po, 2015, 3-4 (99-100), pp.65-80. ⟨hal-01543459⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

171