Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Proposition d'un composé de référence et de performance afin d'améliorer quantitativement l'échantillonnage des herbicides dans les eaux au moyen de POCIS

Résumé : Concernant le cadre Européen, l'évaluation de l'état chimique des hydrosystèmes imposée par la mise en application de la DCE nécessite une estimation quantitative fiable des divers contaminants organiques dont les pesticides. Pour ce faire, deux approches sont envisageables : l'échantillonnage « actif », ponctuel ou automatisé, qui consiste à prélever sur le terrain un échantillon d'eau à un instant donné, ou l'échantillonnage « passif », reposant sur un dispositif installé dans les eaux, qui piège les contaminants en continu. L'échantillonnage actif ponctuel est encore à l'heure actuelle la pratique appliquée en routine par les réseaux de surveillance (agences de l'eau, DDASS, etc.). Cette technique reste la plus opérationnelle car moins onéreuse et plus simple à mettre en ½uvre au niveau de la logistique, elle présente toutefois un défaut majeur de représentativité temporelle puisqu'il s'agit d'une mesure instantanée valable uniquement lors du prélèvement des échantillons. Cette approche se révèle d'autant plus limitée qu'il a été démontré une forte variation de la dynamique des flux de pesticides dans les cours d'eau selon l'occupation culturale des sols, l'époque d'application des substances ou encore la liste des matières actives épandues. L'échantillonnage actif réalisé au moyen de dispositifs de prélèvement automatiques est nettement plus fiable. En revanche, cette technique implique le traitement d'un grand nombre d'échantillons, augmentant ainsi considérablement les durées et les coûts d'analyses, ce qui se révèle inadapté dans le cadre des suivis de routine. Concernant nos travaux, nous avons envisagé l'utilisation d'échantillonneurs passifs du type « polar organic integrative sampler » (POCIS). Ces dispositifs peuvent à notre sens constituer un « bon » compromis grâce à leur simplicité d'utilisation et l'information quantitative qu'ils peuvent fournir sur la durée d'exposition. Cependant, la validité des concentrations estimées via l'échantillonnage passif des eaux naturelles nécessite préalablement des étapes d'étalonnage et de mise au point. L'étude des cinétiques d'accumulation et de désorption en laboratoire nous a permis de proposer un composé de référence et de performance qui permet d'améliorer l'estimation des concentrations intégrées des milieux aquatiques naturels. Ce type d'approche, développée et appliquée auparavant avec les « semipermeable membrane devices », a été appliqué dans le cadre d'une de nos études in situ sur le bassin versant du Ruiné (Charente).
Mots-clés : ECHANTILLONNEUR PASSIF
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02590372
Contributor : Migration Irstea Publications Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, May 15, 2020 - 2:11:02 PM
Last modification on : Thursday, June 3, 2021 - 5:34:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02590372, version 1
  • IRSTEA : PUB00023876

Collections

Citation

Nicolas Mazzella, S. Lissalde, B. Méchin, B. Delest, François Delmas. Proposition d'un composé de référence et de performance afin d'améliorer quantitativement l'échantillonnage des herbicides dans les eaux au moyen de POCIS. Séminaire Aquaref : Echantillonneurs Passifs et Méthodes Alternatives de Prélèvement, Feb 2008, Cestas, France. pp.22. ⟨hal-02590372⟩

Share

Metrics

Record views

17