Pesticide risk indicators for surface water and their validation: Example of the I-PHY indicator - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Ingénieries eau-agriculture-territoires Year : 2008

Pesticide risk indicators for surface water and their validation: Example of the I-PHY indicator

Les indicateurs de risque de transfert de produits phytosanitaires et leur validation : exemple de l'indicateur I-Phy

(1) , (1) , (1) , , (2) , (2) , (3) , (1) , (1)
1
2
3

Abstract

The implementation of solutions to the problem of non-point source pollution due to pesticides requires the development of assessment tools of the risk associated to the application of those products. If pesticides risks indicators are currently recognised for the environmental assessment of farmers'practices, numerous studies during the last decade did not enable to conclude about their validity. The article aims at presenting results of an experimental validation of the surface water component of the I-Phy indicator from measurements of pesticide concentration in water. After a brief review of different types of indicators, we present the surface water component of the I-Phy indicator which was developed at INRA Colmar in the frame of the INDIGO® method. The construction is based on decision rules using fuzzy logic. In the surface water component, variable describing fields conditions, sensitivity to runoff and drift play a major role. In a second part, we present and discuss results of experimental validation using dataset of concentration measurement of active ingredient from three locations (Rouffach, Le Ruiné, Baslieux-sous-Châtillon). They yield a medium quality of prediction which can be partially explained by the upscaling of the indicator to watershed level.
La mise en place de solutions au problème de pollution diffuse par les produits phytosanitaires nécessite le développement d'outils d'évaluation des risques liés à l'application de ces substances. Si les indicateurs phytosanitaires sont aujourd'hui des outils reconnus pour l'évaluation environnementale des pratiques agricoles, les nombreuses recherches menées dans la dernière décennie ne permettent pas encore de conclure sur leur validation complète. Le présent article a pour objectif de présenter les résultats d'un travail de validation expérimentale du module eau de surface de l'indicateur I-Phy, à partir de mesures de concentration dans les eaux. Après avoir brièvement revu différents groupes d'indicateurs, le module eau de surface de l'indicateur I-Phy développé à l'INRA de Colmar dans le cadre de la méthode INDIGO® est présenté en détail dans une première partie. Son mode de construction repose sur des règles de décision associant la logique floue. Les variables du milieu, la sensibilité au ruissellement et la dérive jouent un rôle prépondérant dans le module eau de surface. Dans une seconde partie, les résultats de validation expérimentale, utilisant notamment les jeux de mesures de concentration sur trois sites (Rouffach, Le Ruiné, Baslieux-sous-Châtillon), sont présentés et discutés. Ils montrent une performance moyenne de l'indicateur en termes de qualité prédictive qui peut s'expliquer en partie par la non-prise en compte des mécanismes de transfert au niveau d'un bassin versant.
Not file

Dates and versions

hal-02590574 , version 1 (15-05-2020)

Identifiers

Cite

Christian Bockstaller, Julie Wohlfahrt, A. Hubert, P. Hennebert, Frédéric Zahm, et al.. Les indicateurs de risque de transfert de produits phytosanitaires et leur validation : exemple de l'indicateur I-Phy. Ingénieries eau-agriculture-territoires, 2008, spécial Azote, phosphore et pesticides. Stratégies et perspectives de réduction des flux, pp.103-114. ⟨hal-02590574⟩
44 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More