Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Bio-augmentation de l’activité nitrifiante des boues activées : quelles populations microbiennes impliquées ?

Résumé : L'efficacité de l'élimination de l'azote ammoniacal dans les procédés de traitement des eaux résiduaires urbaines et des effluents d’élevage peut chuter dans certaines conditions défavorables, notamment lors d'une baisse subite de la température de l’effluent, d'une augmentation brutale de la charge à traiter ou du passage d'un toxique. Les populations bactériennes nitrifiantes sont les premières à être impactées car elles sont très sensibles aux variations des différents facteurs environnementaux (pH, température, O2 dissous…). Elles ont de plus un taux de croissance très faible. Pour respecter la réglementation concernant les rejets azotés, il est possible de maintenir ou de restaurer la qualité du traitement de l'azote en ajoutant dans le bassin biologique des micro-organismes nitrifiants exogènes. Cette approche est appelée bioaugmentation. Nous nous limiterons dans cette présentation à la bioaugmentation bactérienne de l'activité nitrifiante des boues activées utilisant des solutions commerciales.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02596575
Contributor : Migration Irstea Publications <>
Submitted on : Friday, May 15, 2020 - 9:11:01 PM
Last modification on : Friday, August 27, 2021 - 11:44:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02596575, version 1
  • IRSTEA : PUB00034571

Collections

Citation

L. Juzan, P. Dabert. Bio-augmentation de l’activité nitrifiante des boues activées : quelles populations microbiennes impliquées ?. Colloque Cemagref - Grand Lyon "Epuration des eaux: recherche et ingénierie au service des collectivités ", Nov 2011, Villeurbanne, France. pp.4. ⟨hal-02596575⟩

Share

Metrics

Record views

17