Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Protocole d'entretien et d'exploitation des sondes électrochimiques. Application aux paramètres azotés dans la ZRV de type "bassin" à Marguerittes (30). Rapport d'étape

Résumé : Les Zones de Rejet Végétalisées ou ZRV sont des espaces aménagés entre la sortie de la station d’épuration et le milieu récepteur de surface : elles reçoivent donc de l’eau usée traitée par la station. Elles peuvent également recevoir les effluents issus du déversoir d’orage en tête de station ou du by-pass après prétraitement, au-delà du débit de référence. L’objectif global des ZRV vise à une atténuation de pression des rejets de la station d’épuration sur les milieux aquatiques récepteurs de surface, et ce tout particulièrement en période d’étiage. Les attentes sont très nombreuses mais difficiles à quantifier ni forcément quantifiables. Le programme dans lequel s’inscrit cette étude s’intéresse aux attentes suivantes : réduction des volumes d’effluents rejetés et réduction des flux de macropolluants (matières carbonées, azote, phosphore, matières en suspension) et de certains micropolluants, réduction des germes témoins de contamination fécale. Afin d’étudier ces objectifs, une métrologie importante et appropriée a été mise en place. Le travail présenté dans ce document a été réalisé dans ce cadre et porte plus particulièrement sur l’évolution de l’azote au sein de la ZRV. Celle-ci est de type « bassin ». Elle est constituée de 2 bassins en série (B1 et B2) d’environ 1 hectare en eau (Zone de rejet végétalisée de Marguerittes (30) Contexte général, Rapport Irstea, Partenariat 2013-2015, décembre 2014). Afin de répondre aux questions concernant la réduction des flux de macropolluants, il est utile de réaliser des bilans-matière, en l’occurrence sur l’azote. Pour cela, il a été choisi d’obtenir l’évolution dynamique des masses d’eau transitant dans la ZRV ainsi qu’une connaissance approfondie des paramètres chimiques. Pour les paramètres azotés, en plus des prélèvements ponctuels fréquents et les campagnes d’échantillonnage pendant 24h, ont été installées, 6 sondes équipées d’électrodes spécifiques pour la mesure des ions ammonium (NH4+) et nitrate (NO3-) en continu sur le site. Ces sondes sont donc des outils complémentaires installés dans l’objectif d’étudier la dynamique du système de manière plus fine qu’avec des bilans 24 heures ou encore des échantillons ponctuels. Le pas de temps de l’enregistrement de la mesure est identique à celui utilisé pour les paramètres hydrauliques (5 min.) : le calcul de masse à chaque pas de temps sera ainsi possible.
Document type :
Reports
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02605136
Contributor : Migration Irstea Publications Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, July 6, 2021 - 9:51:10 AM
Last modification on : Tuesday, July 6, 2021 - 10:33:33 AM
Long-term archiving on: : Thursday, October 7, 2021 - 6:16:27 PM

File

2015_Papias_Rapport.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02605136, version 1
  • IRSTEA : PUB00051745

Collections

Citation

S. Papias, M. Masson, S. Pelletant, S. Prost Boucle, Catherine Boutin. Protocole d'entretien et d'exploitation des sondes électrochimiques. Application aux paramètres azotés dans la ZRV de type "bassin" à Marguerittes (30). Rapport d'étape. [Rapport de recherche] irstea. 2015, pp.39. ⟨hal-02605136⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

11