Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Elaboration d'un nouveau référentiel autoécologique pour la flore diatomique française

Résumé : L'indice biologique diatomée (IBD 2007 ) est actuellement utilisé en routine dans les réseaux de surveillance pour diagnostiquer l'état écologique des cours d'eau français dans le cadre de la DCE. Il permet de porter un diagnostic de l'état écologique, ainsi que du degré général d'altération causé par les impacts anthropiques, mais reste néanmoins perfectible sur le plan d'altérations particulières que la DCE demande d'évaluer pour le diagnostic opérationnel et la reconquête de la bonne qualité des milieux. Des travaux récents, compilant la plupart des bibliothèques d'attributs diatomiques couramment utilisés, ont permis l'élaboration d'un premier outil de prédiction, semblable à celui développé pour le maillon des macro-invertébrés benthiques, dédié au diagnostic ciblé d'altérations particulières. Néanmoins, ces travaux font appel, entre autres, au référentiel autoécologique développé par Van Dam et al. (1994) il y a plus de 20 ans dans un contexte biogéographique bien différent de la France métropolitaine (flore diatomique des Pays-Bas), en mêlant biostatistiques, synthèses de la littérature et avis d'experts. Or, il est aujourd'hui admis dans la littérature que les caractéristiques autoécologiques décrites pour un taxon donné sont soumises à d'importantes variations à la fois spatiales (biogéographiques) et temporelles. De ce fait, l'utilisation d'un référentiel développé dans un contexte différent de celui auquel il est appliqué est susceptible de produire des résultats sub-optimaux. Par exemple, lorsque le référentiel de Van Dam et al. (1994) est appliqué à des rivières françaises à substrat calcaire telles que la Dordogne ou la Durance, de nombreux taxons n'y ont pas d'autoécologie correctement décrite et sont au mieux affectés à une classe très généraliste. Dans le cadre de cette étude, les caractéristiques autoécologiques (optimum, tolérance) de 821 taxons en réponse à huit paramètres physico-chimiques ont été déterminés par une approche biomathématique via régression des moyennes pondérées (ou weighted averaging regression), sur la base de données exclusivement françaises. Une classification des taxons sur le modèle du référentiel élaboré par Van Dam et al. est ensuite proposée à partir d'agrégations et d'arbres de régressions appliqués aux huit paramètres physico-chimiques étudiés en vue d'une intégration future aux outils précédemment développés afin d'en améliorer leur performance de diagnostic.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.inrae.fr/hal-02609488
Contributor : Migration Irstea Publications Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, May 16, 2020 - 5:57:12 PM
Last modification on : Wednesday, November 3, 2021 - 7:05:51 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02609488, version 1
  • IRSTEA : PUB00061705

Collections

Citation

D. Carayon, François Delmas. Elaboration d'un nouveau référentiel autoécologique pour la flore diatomique française. 37ème Colloque de l'ADLaF, Sep 2018, Meise, Belgique. pp.17-17. ⟨hal-02609488⟩

Share

Metrics

Record views

37