Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Au fond de l'eau: histoires sociales et environnementales d'un bassin versant agricole

Résumé : Le lac de la Sorme a été créé par le barrage de la rivière éponyme en 1971. Très vite, il devient une ressource d’eau potable pour les agglomérations du Creusot et de Montceau les Mines. Dans les années 1980, apparaît un problème d’eutrophisation des eaux. Cela donne lieu à un programme d’action concerté entre les gestionnaires du lac et les agriculteurs dans les années 1990. Malgré la mise aux normes des bâtiments et la gestion des effluents d’élevage, la qualité des eaux brutes doit être maîtrisée notamment en termes de matière organique et de phosphore, et un nouveau programme d’action est en préparation. J’analyse le processus historique de transformation du problème de gestion de l’eau formulé et du périmètre des acteurs convoqués pour le gérer. Les acteurs locaux peinent à faire histoire commune et à partager les solutions tant leurs représentations du lac divergent. Les gestionnaires de l’eau « naturalisent » le territoire du lac quand les agriculteurs évoquent son origine artificielle et « domestiquent » l’eau. Une gestion alternative de l’eau repose sur une approche en bien commun avec un partage des représentations, des connaissances et des responsabilités.
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02632599
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : mercredi 27 mai 2020 - 11:09:01
Dernière modification le : vendredi 5 février 2021 - 04:05:39

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Sandrine Petit. Au fond de l'eau: histoires sociales et environnementales d'un bassin versant agricole. Territoire en mouvement.Revue de Géographie et d'Aménagement, Université des Sciences et Technologies de Lille, 2015, pp.1-15. ⟨10.4000/tem.2757⟩. ⟨hal-02632599⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

19