Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Influence de l'exercice physique sur les performances de croissance, la qualité des carcasses et les caractéristiques mécaniques de l'attachement de la viande à l'os après cuisson chez le lapin

Résumé : Les effets de l’exercice (sauts obligatoires entre mangeoire et abreuvoir) effectué durant toute la durée de l’engraissement ont été étudiés sur la croissance, la qualité des carcasses des lapins et sur le comportement mécanique (étirement passif) de 2 jonctions tendino-osseuse après cuisson. Au sevrage (35 jours) les animaux ont été répartis en 2 lots. Les lapins du groupe exercice (EXE) ont été élevés collectivement dans des cages géantes (1,32 m²), munies de deux obstacles verticaux séparant les sources d’alimentation et d’abreuvement. Les lapins du groupe sédentaire (SED) ont été placés individuellement dans des cages de surface réduite (0,10 m²). Les lapins EXE présentent une vitesse de croissance similaire à celle des lapins SED, mais leur indice de consommation est amélioré (-7%). A 70 jours d’âge, 58 animaux ont été abattus. Chez les lapins EXE, le rendement d’abattage tend à être supérieur (+0,68), la proportion d’arrière est plus importante (+0,79) mais le rapport muscle sur os est inférieur (-6%) par rapport aux lapins SED. Ni l’adiposité, le pHu des muscles biceps femoris (BF) ou longissimus lumborum (LL) ou la capacité de rétention en eau du muscle LL n’ont été modifiés par l’exercice. En revanche, le BF des animaux du lot EXE présente un indice de rouge et de jaune supérieur à celui des lapins du lot SED. Après cuisson, le tendon d’Achille et le ligament rotulien des lapins EXE présentent une rigidité supérieure (respectivement, +25% et +34 %) à celles observées chez le lapin SED. Chez les lapins EXE, le tendon d’Achille a une capacité de déformation élastique plus importante (+30 %), tandis que le tendon rotulien montre une force maximale de résistance à l’étirement plus élevée (+30%) que chez les lapins SED. Ainsi la pratique de saut chez le lapin semble améliorer la cohésion de la viande à l’os après cuisson.
Mots-clés : qualité carcasse
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.inrae.fr/hal-02762504
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : jeudi 4 juin 2020 - 06:22:40
Dernière modification le : mardi 25 août 2020 - 11:30:05

Fichier

10160_20071012075014932_1.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-02762504, version 1
  • PRODINRA : 10160

Collections

Citation

Sylvie Combes, M Moussa, Florence Gondret, Jean Paul Doutreloux, Herve Remignon. Influence de l'exercice physique sur les performances de croissance, la qualité des carcasses et les caractéristiques mécaniques de l'attachement de la viande à l'os après cuisson chez le lapin. 11èmes Journées de la Recherche Cunicole, Nov 2005, Paris, France. ⟨hal-02762504⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

20

Téléchargements de fichiers

16