Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Poster

Développement d'un modèle d'infection respiratoire aiguë à Pseudomonas aeruginosa chez le porc

Résumé : Objet de l’étude : Pseudomonas aeruginosa (P.a) est une bactérie opportuniste ayant une responsabilité majeure dans les infections respiratoires comme la mucoviscidose ou les pneumonies acquises sous ventilation mécanique. La colonisation des poumons par P.a chez les patients mucoviscidosiques induit une réponse inflammatoire importante, avec un large recrutement de neutrophiles. Ce projet consiste à mettre en place un modèle d’infection à P.a chez le porc afin de caractériser la réponse immunitaire innée précoce. Les paramètres mesurés ont été : (i) la clairance bactérienne pulmonaire, (ii) le recrutement des populations cellulaires (iii) l’activité des protéases à sérine neutrophiliques, (iv) la réponse cytokinique, (v) la réactivité des bronches et (vi) les lésions pulmonaires. Méthodes : Le schéma expérimental retenu a été le suivant : 12 porcs (LW, 2 mois) ont été inoculés par instillation endotrachéale avec 70 ml de PBS seul (n=6) ou contenant 8x106 ufc/ml de P.a (n=6). La numération sanguine a été réalisée aux points H0, H6 et H24 p.i.. Parallèlement, différents lavages broncho-alvéolaires (LBA) ont été réalisés afin d'évaluer le recrutement des différentes populations cellulaires, de quantifier les cytokiniques pro-inflammatoires et de mesurer l'activité des sérines protéases neutrophiliques. L’impact de l’infection a également été mesuré sur l’activité mécanique bronchique, sur les lésions tissulaires et par numération bactérienne sur les LBA et les tissus pulmonaires. Résultats : L'infection par P.a induit des modifications cliniques dès 6h (fièvre, augmentation de la fréquence respiratoire). Elle modifie les proportions cellulaires sanguines et pulmonaires. Une augmentation des neutrophiles (39%) accompagnée d’une diminution (44%) des lymphocytes est observée significativement à 6h (p<0,05), puis une normalisation à 24h. Les niveaux de l’IL8, l’IL6 et le TNFa et l'activité de 3 protéases (élastase, cathepsine G et protéinase 3) atteignent un pic significatif à 6h p.i. (p<0,05) dans les LBA en corrélation avec le recrutement des neutrophiles. Des lésions pulmonaires induites spécifiquement par P.a. illustrent cette réaction inflammatoire précoce à 6h au niveau des lobes supérieurs des poumons. Une majoration significative de la bronchoconstriction est observée à 6h et à 24h (plus faible). Les numérations bactériennes ont montré une colonisation modérée de tous les lobes pulmonaires par P.a (>104 ufc/ml) 6h après l'inoculation, puis une clairance à 24 h. Conclusions : P.a. induit une réponse immunitaire inflammatoire précoce chez le porc avec un pic de recrutement de neutrophiles dans le parenchyme pulmonaire et dans le sang à 6h, et une clairance du pathogène à 24h. La mise en place d’un modèle expérimental d'infection aiguë à P.a constitue ainsi un outil indispensable pour étudier la mucoviscidose dans sa composante inflammatoire. Ce modèle d’infection pourra être notamment transposé aux porcs dépourvu du gène CFTR, disponible à l’INRA de Tours.
Type de document :
Poster
Liste complète des métadonnées

https://hal.inrae.fr/hal-02801096
Déposant : Migration Prodinra <>
Soumis le : vendredi 5 juin 2020 - 20:23:45
Dernière modification le : lundi 28 septembre 2020 - 14:14:12

Identifiants

  • HAL Id : hal-02801096, version 1
  • PRODINRA : 274949

Collections

Citation

Mickaël Riou, Claire Chevaleyre, Deborah Brea, Celine Barc, Clarisse Vandebrouck, et al.. Développement d'un modèle d'infection respiratoire aiguë à Pseudomonas aeruginosa chez le porc. 3. Journées d'Animation Scientifique, Jun 2014, Parcay Meslay, France. 2014. ⟨hal-02801096⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

254